EVERGREY   A night to remember    Inside Out
Après cinq albums studio, tous chaleureusement accueillis par les médias, A night to remember est le premier album enregistré en public de ce sympathique quintette Suédois. Evergrey nous livre donc un album live, principalement centré sur ses dernières sorties, une occasion unique de contenter les fans. Le groupe a sans conteste mit les petits plats dans les grands ; double CD, pas moins de 19 titres, la présence de la section cordes de l'orchestre de Göteborg, des choristes… et aussi une équipe de cameramen venue immortaliser l'événement. L'ambiance est survolté et on sent bien qu'Evergrey joue à domicile même si Thomas Englund s'exprime dans la langue de Shakespeare (sans doute jugée plus opportune pour le « reste du monde » - dixit T. Englund). Chaque titre est exécuté avec brio par des musiciens dont la technique instrumentale n'est plus à démontrer. Les guitares sont tranchantes et d'une précision chirurgicale, le clavier occupe un spectre sonore qui permet d'entendre parfaitement les notes, la batterie s'intègre parfaitement dans l'ensemble. Petite déception au niveau de la basse ; on aurait préféré un son plus brillant car il est parfois difficile de discerner les notes. Mais la force d'Evergrey réside dans son chanteur – Tom Englund – sa performance est magistrale surtout quand on entend ce qu'il fait à la guitare en même temps ! Il démontre, encore une fois, qu'il maîtrise parfaitement son sujet : une interprétation riche en émotion renforcée par la présence des choristes. Le choix des chansons – même s'il est toujours difficile de contenter tout le monde – est avisé, piochant surtout dans Recreation day et The inner circle, et privilégiant les morceaux pêchus. Nous sommes ici en présence d'une sorte de best-of live à l'interprétation frisant la perfection (écoutez moi ces solos les amis !). Reste plus qu'à attendre la sortie du DVD (le 23 mai) pour ajouter à tout cela le plaisir des yeux.

Le site: http://www.evergrey.net/


Malmir
KEISHAH      Versus/Night And Day
Le groupe du Sud de la France du nom de Keishah présente un Nu-Metal musclé façon Linkin Park (l'influence la plus significative, tant certains riffs semblent avoir été repris à l'original), Korn et Deftones, mais avec cette perception française, telle que l'ont eue Watcha, Pleymo, Tripod et consorts. La formule est efficace et le chant en français est suffisamment charismatique et puissant pour mener de front l'ensemble. Certains arrangements électroniques sont assez attrayants et apportent une touche nouvelle à ce genre musicale. Si Linkin Park avait apporté l'association du Nu-Metal avec des scratchs de DJ, ici, Keishah n'hésite pas à rajouter des mélodies entières jouées aux claviers électroniques. Bien que le tout soit plus que décemment interprété, nous avons du mal à être surpris, car les montées sont largement prévisibles et les mélodies déjà entendues maintes fois… Les amoureux et les inconditionnels du style trouveront leur bonheur, ces douze titres sont en effet pour eux…

Le site: http://keishah.free.fr
Ph.

HIMINBJORG    Europa      Adipocere Records
Himinbjorg nous revient avec un sublime album de Black Pagan Métal. Pour être honnête, je n'avais pas accroché sur leurs précédentes sorties, donc avant ma 1 ère écoute, j'étais déjà parti sur un mauvais jugement mais dès l'introduction et le début du 2 nd titre, tous mes préjugés se sont envolés !! Musicalement l'alliance entre un black metal et des atmosphères acoustiques avec chant clair est parfaitement réussie, chose rare dans ce style si particulier qu'est le Black Pagan Metal. Un énorme bon point pour ce groupe français auquel on ne peut que souhaiter une conquête de l'Europe car il surpasse autant dans la composition que dans le niveau technique de nombreux groupes ayant une excellente réputation européenne. En juste un peu moins de 52 min, « Europa » devrait pouvoir vous rappeler nos origines et vous en rendre fier, bercer vos rêves et répondre à vos questionnement « d'où je viens ? » lol !!!!

Le site : http://www.himinbjorg.fr.st

Tyrion

GOTTHARD  Lipservice     Nuclear blast
Yeah ! les suisses de Gotthard sont de retour  !! Après l'excellent "human zoo", disque que j'ai usé sur ma platine,  je découvre avec une impatience juvénile et prépubère le nouvel opus "lipservice" . Et là surprise autant le précédent album était un concentré de solide hard rock fm avec un son bien heavy, autant celui ci marque un retour à un son plus rock 'n roll , plus hard basique. Du coup l'impression est que le groupe se fait plaisir , se lâche et ceci de manière fort communicative. Ah les bougres ont le sens du rythme qui fait bouger nos séants de manière incontrôlable et du refrain que l'on chantonne inconsciemment sous la douche ! Voilà encore un bon album à se mettre dans la besace ! Quatorze titres taillés pour la scène, allant de la belle ballade au morceau rapide, n'attendent que votre écoute pour vous faire vibrer, chanter à tue tête, danser dans le salon le sourire aux lèvres! Parceque c'est bien de cela dont il s'agit dans la musique de Gotthard, partager sa musique et toucher le coeur des gens avec classe, émotion et entrain. Avec un tel album à se mettre dans les oreilles, le dieu métal nous gâte encore une nouvelle fois. Elle est pas belle la vie?

Le site: http://www.gotthard.com

Ess

TAOMENIZOO     taomenizoo        two fat man
Quelle violence; quel punch! Ce groupe français tient la route, et de manière magistrale ; enfin du hardcore français de qualité internationale ; originaire du val d'oise, ce groupe s'est formé en 95 et a commencé à se faire connaitre sur différentes scènes française. Il sort 3 auto prods de 96 à 2001 mais les choses sérieuses ont démarré en 99 avec la création d'un collectif de plusieurs groupes unis pour mieux se faire connaitre de la scène metal : Wormcast ; ce collectif regroupe C4, Ratamahatta, Sherkan et Bad Taste Family. En 2002, le collectif Wormcast sort un sample promo sur lequel on trouve les titres « dementia », « belief » et « come inside my hell » ; ce sampler a eu un impact certain puisqu'en 2003, le label Musicast décide de les enregistrer et de produire groupe avec l'appui du magazine Rocksound ; et quelques mois plus tard, c'est le label hollandais Two Fat Man qui reprend les chose en main et donne à Taomenizoo l'opportunité d'être diffusé dans le monde entier ! Quant au contenu du CD, c'est du solide ; un mélange de hardcore et de trash, teinté de death et de neo, le tout soupoudré de goth et d'indus ! La venue d'un claviériste en 2003 n'est pas étrangere à cet apport synthétique au son du groupe ! Ils n'hésitent pas à qualifier leur musique de polymorphique metal ! Bref, Taomenizoo sort des sentiers battus et apporte un style nouveau et ravageur ; on attend la suite avec impatience !

Le site : http://www.taomenizoo.com

FreBbbb