SPIDER & SNAKES    Hollywood Ghosts     Cleopotra records
Tout est indiqué dans le titre concernant ce CD + DVD issu de ce groupe originaire de Los Angeles. Ce Glam rock facon Slade ou même T.rex ? Spiders and Snakes a su le retranscrire et nous ramener à la période qui a été relativement le berceau du Hard rock et qui a influencé encore les meilleurs Hard rockeurs d'aujourd'hui. C'est ainsi que les fantômes reviennent nous envoûter pour notre plus grand plaisir. Fondée en 1990 par Lizzie Grey and Timothy Jay, ce groupe n'a pas eu peur de renouer avec ce mouvement musical délaissé. Le premier titre est même très proche d'un David Bowie si ce n'est donc pour vous dire fan de riff acérées de Heavy Metal, passez votre chemin. Malgré tout, les titres les plus puissants se mêlent de Kiss d'Alice cooper et de Poison mais sont plutôt absents sur cet album... dommage car les vidéos sur leur site sont bien plus représentatives de cette folie avec leurs costumes argentées à la Ace freyley de Kiss. Le charme du Glam reste dans le fait de créer des chansons simples, émotives et rock' n roll. Le titre "Siamese twins" est résolument plus Rolling Stones avec des harmonicas et une ambiance très festive. Le saxo sur " The girl can't help it" est magnifique très bluesy dans l'approche. "Get outta here" sonne vraiment Slade avec cette façon heureuse d'interpréter les chansons. Excellent, grandiose voilà un album qui se démarque de la tendance actuelle. Parfait, digne des plus grands Sweet and Mott. Ceux qui ont critiqués The darkness auront encore à faire sur ce groupe. avec ce 7 ième album pour Spiders and Snakes, un hommage est donc rendu aux plus grands, faisons de même avec eux "play the music you feel." We listen the music you're doing". Un groupe intègre à écouter.

Le site: www.spidersandsnakes.net

Claude Dutang

GRINDOMATIC     Autoproduction.
Voici donc la première maquette de ce jeune combo, originaire de la région parisienne, qui, vu le nom, ne fait pas dans la finesse et dans la pop sirupeuse. Grindomatic n'est pas cepdedant à 100 % un groupe de grindcore car l'on retrouve tout au long des quatre titres que propose ce CD, différentes influences tels le death metal ou le thrash metal. Ne cherchez pas un message dans les textes du groupe , car comme chez Sublime Cadaveric decomposition, y a pas de texte!   L'ancien chanteur du groupe, (qui officie sur cette maquette), ne jugeant pas utile d'écrire des textes se contente juste de grogner dans son micro. Cette autoproduction enregistrée chez le batteur "avec les moyens du bord", a été surtout faite, (vu le son plus que moyen et approximatif) pour permettre au groupe de trouver des concerts et de se faire connaître. Si le groupe par contre veut continuer à avancer il est impératif que ces messieurs aillent faire un tour dans un véritable studio d'enregistrement afin qu'on puisse vraiment apprécier les talents de compositeurs de ces grindeurs en folie.

Site internet : http://grindomatic.official.ws/

Sniper
HONEYMOON SUITE HMS Live (Gods Festival de Bradford, UK, en 2002)    Frontiers
Le Canada est une source inépuisable de groupe de Hard FM. Aldo nova est sans aucun doute une des valeurs canadiennes les plus connus, tout comme Honeymoon Suite groupe des années 80 ayant réalisé 5 albums et qui ici nous a concocté un album Live. Fondé en 1982 par le chanteur Johnnie Dee et le guitariste Derry Grehan il se sont vus rejoindre par des grands, tels que, au clavier Peter Nunn (Alannah Myles, Brighton Rock) et à la basse Rob Laidlaw (Lee Aaron). L'arme fatale 2 avec Mel gibson c'est aussi eux. Cet album live, réalisé pour leur retour en 2002 est efficace, même si pour un un album de ce genre, celui ci manque cruellement d'agressivité. La plupart de titres choisis sont issus de la période phare en 1984 comme "New Girl Now", "Burning In Love", "Wave Babies" et "Stay In The Light" et de leur deuxième album "The Big Prize" qui leur offrit la consécration en 1985 avec ("Bad Attitude", "All Along You Knew", "What Does It Take" and "Feel It Again") et sont efficaces hyper mélodiques presque même pop. Johnnie Dee au chant n'en fait pas trop, sans doute fatigué (comme on le ressent dans son interprétation). Celui ci manque terriblement de hargne même si sa façon pop sophistiquée de chanter colle bien aux titres. A certain moment celle-ci dérape et on est loin des interprétations qualitativs des albums. Chaque musicien nous apporte sa qualité technique respectivement sur les titres " Feel It Again " ou le bassiste nous entonne  un  jeu  aéré et  mélodique.  Solo  de  guitare  oblige sur " Guitar Solo "   tout  comme le
« Piano Solo » avec un petite démonstration d'un jeu peut être un peu trop rapide du clavier. Heureusement que " Bad Attitude  " remet tout le monde d'accord quand à la qualité des compos et la pseudo-énergie si manquante sur cet album. On attend tout de même d'un live, un coté nature et puissant, ce qui n'est pas le cas sur cet album. C'est dommage et le public semble être de mon avis, étonnant tout de même. Un album, somme toute plaisant, facilement écoutable à posséder pour les fans et ceux qui ne connaissent pas mais qui apprécient le Hard FM.


Claude Dutang

TOTAL AGONY   Erased Auto production.
Premier album pour ce groupe de death brutal originaire d'île de France et dont la création remonte à 94. Musicalement les influences des deux compères composant ce groupe, se rapproche fortement de chez Cannibal corpse période « Eaten back to life ». cette comparaison convient pour la zique uniquement car le timbre de d'Alexis n'est pas vraiment dans la lignée de celle de Chris Barnes ce qui explique mieux le coté thrash du groupe. Un truc me gène dans l'écoute de ce « Erased », ce n'est pas la présence de la boite a rythme bien programmée et qui sonne de manière correcte mais plutôt le son obtenu par l'enregistrement qui manque très nettement de puissance, pour une démo ça peut passer mais moins pour une autroproduction qui est l'étape que beaucoup souhaite atteindre histoire de démarcher un label. J'espère que pour la prochaine livraison le groupe oubliera qu'il a chez lui un home studio numérique et ira faire un tour dans un studio d'enregistrement ce qui permettre au groupe de changer de catégorie surtout après 10 ans d'existence.

Le site internet : http://www.totalagony.net

Sniper

IRAVEN  At Dawn of The battle  Bloodyline / Acropole Records
Premier album des toulousains d'Iraven, qui ont d'entrée de jeux placé la barre très haut avec ce « At dawn of battle » qui est en tout point remarquable, rares sont les formations qui proposent dès le premier véritable album, (je ne parles des démos et des autoproductions), un packaging pro. Le groupe qui me vient a l'esprit quand passe l'album sur ma platine est Crematory dans leur période death mélodique. Même si les parties synthés d'Elenya sonnent un peu gothique par moment, la musique du groupe est d'influence death « Kraft » tout en flirtant avec le black symphonique « In the light of the lost palace » mais également avec la musique plus atmosphérique chere aux finlandais de Decoryah, comme par exemple sur le morceau « Fiery cross ». Voici donc une merveille en provenance de Toulouse, (mais non voyons la ville rose n'est pas limité à Zebda ou à Francis Cabrel). Un groupe qui mérite tout votre soutien et prouve une enieme fois que notre cher pays possède en son sein des formations avec un réel potentiel. Excellent et des produit comme ça moi, j'en veux encore.

Site internet : http://iraven.free.fr

Sniper