BON JOVI  have a nice day  island
Bien malheureux ceux qui attendent de Bon jov. ce retour aux sources qui leur a permis de sortir des albums tels " slippery when wet " ou " new jersey " , ce temps est révolu, enterré et appartient à la mémoire nostlgique des teenagers que nous étions dans les 80's . Depuis belle lurette il nous est fort de constater que la hargne permanentée des premières heures s'est muée en une sorte de satisfaction mature d'écrire de belles chansons . Reconnaissons qu'en ayant au sein de son groupe Jon Bon Jovi et Richie Sambora, tous deux songwriters accomplis , le groupe ne pouvait qu'évoluer depuis plusieurs albums vers des chansons plus personnelles , plus humaines . "Have a nice day" est un bon album avec des titres bien calibrés, un single et un clip au visuel simple et amusant (cf le smiley ironique). Ici et là on retrouve des signes de bonjovisme évident, la talk box, les choeurs , les beaux refrains, quelques ballades très réussies, quelques morceaux aux tempos plus enlevés, les électro accoustiques. La production très pop rock est supervisée par les deux compères cités plus haut. Rien de réellement nouveau ne transparait des 13 titres, mais d'un bout à l'autre de l'écoute, le moment passé est très agréable !

Le site: http://www.bonjovi.com

ess

THE OLD DEAD TREE     Perpetual Motion    Season Of Myst
Voilà certainement l'un des albums d'un groupe français des plus attenduS cette année dans notre petit microcosme métallique ! Il faut dire que leur premier opus, « The Nameless Disease » n'avait pas laissé le public indifférent et le groupe avait multiplié les concerts de façon à bien se faire connaître. Mission accomplie, tout le monde les attendait au tournant. Contrairement au précédent, le packaging est cette fois soigné. La pochette est somptueuse et se marie fort bien avec l'ambiance musicale du groupe, le livret est un peu maigre par contre, mais tout y est et le tout tient dans un digibook classieux du plus belle effet. Musicalement, ne vous attendez pas à une surprise, THE OLD DEAD TREE continu dans le genre qui a fait leur succès. Les ambiances sombres sont encore au rendez-vous et la voix alterne une fois encore entre chant clair et voix plus agressive. Dès la première écoute, certains titres commencent à se démarquer des autres et reste en mémoire un bon moment après écoute. Je pense entre autre à « 7.1,2,3,4,5,6,7,8 » ou « Out Of Breath » ; « Down Event If » ou encore à « So be It ! ». Et c'est là la force de ce groupe, des mélodies et des riffs qui restent en tête malgré un genre pas forcément vendeur à la base. Les plus observateurs auront enfin remarqué que ce disque est découpé en plusieurs petits concepts : « The Lost Boy » en 4 titres, Down en 5 morceaux et « The Sad Fairytale » en 2. Avec ce second album, THE OLD DEAD TREE enfonce le clou et confirme qu'il tiendra sa place dans la relève metal made in France ! Un groupe à suivre, à soutenir et à exposer avec fierté !

le site : http://www.theolddeadtree.com

V.

SUBWAY TO SALLY     Nord Nord OSD  Nuclear blast
Le nouvel album et  8 ème album des  des cousins d'In Extremo est tout a fait sympathique et bien dépaysant, comme l'indique le titre de l'album « Nord Nord OSD ». On embarque ici pour un voyage vers un pays merveilleux (indus/goth) où l'on est accompagné par la voix envoûtante d'Eric Fish. Cet album sera peut-être un peu difficile d'accès pour les gens allergique à la langue allemande. Je souhaite de tout cœur que ce groupe arrive à percer sur le marché français, car il est très intéressant musicalement ; et des compos comme « Feuerland », « Sieben » , « Eisblumen » ou « Sos » viennent nous titiller l'oreille de manière forte agréable. Un groupe, qui a l'instar de Ramsteinn, devrait cartonner autre part que dans les pays germaniques. Un bon album qui se doit de figurer dans votre discographie.

Le site  : http://www.subwaytosally.de/

Sniper.
UNCHAINED   Unchained         Sound Riot Records
Unchained est un groupe Suédois formé en 1999 et qui après quelques singles accouche de ce premier opus éponyme. Comment cet album, sorti en janvier 2005, a pu demeurer inconnu à mes tendres oreilles jusqu'alors ? Parce que attention, nous sommes là face à une petite merveille suédoise. Les cinq musiciens, menés par le guitariste David Blome, officient dans un registre qu'ils qualifient de metal mélodique. Alors, je trouve que c'est un peu réducteur tant les influences sont nombreuses. Certes, il y a comme une ombre de vierge de fer ainsi que quelques riffs à la Iced Earth sur ce Unchained mais ça n'est pas tout. Les structures sont riches et complexes [l'excellent « The Analyst », le très Eldritchien « Ordinary Sinner », le très alambiqué « Like The Candle »] lorgnant parfois vers le progressif. C'est parfois un peu popisant [comme sur la ballade « I dream »] mais loin d'être désagréable et modulant sur la fin, évitant la redite. Les parties instrumentales sont nombreuses et toujours surprenantes mais surtout elles servent le discours musical sans alourdir l'ensemble. Le titre « Like the candle » se fend tout de même de quelques harmonies à deux guitares façon Maiden qui sans être révolutionnaires fond toujours leur petit effet. Question son, rien à dire, c'est très propre… et puis il y a surtout les musiciens, et là ça joue bien. Le basse/batterie est redoutable, la paire de guitariste délivre une superbe performance, tant en rythmique qu'en solo et ce Per Karlsson fait preuve d'une grande polyvalence dans l'approche des morceaux. Certes, l'influence de Jeff Keith [Tesla] pour le côté rugueux et écorché ou encore de Bruce Dickinson (surtout dans les longues notes tenues et fortement vibrées) est bien là mais le chanteur développe tout de même un style bien à lui. Offrez-vous donc une petite séance de thérapie sur « The Analyst » et voyagez sur « Ghost of the alchemic hall » les deux titres phares de ce disque qui promet déjà un bel avenir à Unchained.

Le site : www.unchained.se


Malmir

GOD FORBID     IV : Constitution of treason   Century media
Quatrième album dévastateur pour ces représentants de la NWOAHM (NDLR : New Wave Of American Heavy Metal) mais de loin le plus Métal du lot. Ce quatrième opus est une bonne surprise, à l'instar du dernier Chimaira. Vous aimez les solos et les harmonies à la guitare? alors vous allez en avoir pour votre argent tout au long de ce CD. Rien que sur le morceau qui ouvre ce cd « The end of the world », les parties proposées par les frères Coyle sont fantastiques et dignes des plus grands noms de la scène métal 80's. Non, ne rêvez pas on n'est pas encore au niveau de Glen Tipton et KK Downing, mais le niveau est très élevé quand même. « IV » est le mix parfait entre le heavy métal 80's , le trash métal contemporain et le hardcore. «Divinity », « End of the world » ou « Under the flag » sont des compos taillées pour la scène et il serait bête de rater les prochains concerts du groupe avec les suédois de The haunted, qui s'annoncent explosifs. En tout cas, j'adore la pochette qui donne une certaine de vision de la suprématie américaine ou son déclin…

Le site : http://www.godforbid1.com

Sniper.

TENEBRE      Hearts blood    Regain records / Nocturne
Tenebre n'en est pas à son premier coup d'essai. En effet, quand on regarde la discographie du combo, elle est bien fournie. Le groupe musicalement se rapproche plus de combos gothiques telles « Sisters of mercy » ou « Fields of the Nephilm ». Une composition comme « Mistress of the dark » reste un hit en puissance et l'ensemble de l'album est agréable à écouter, cela me fait penser aussi par certains côtés à du « Type O Négative » période « Christan woman ». Un bon album remarquablement produit et qui s'adresse plus aux fans de rock gothique qu'aux fans de métal, mais pour quelqu'un qui est ouvert d'esprit, Il ne doit pas se priver d'investir quelques euros dans ce super CD qui fait plaisir.

Le site  : http://www.tenebre.com

Sniper.