JOE LYNN TURNER  The usual supects    Frontiers records
Quand on doit chroniquer l'album du monsieur qui a joué avec Rainbow, Deep Purple le rôle est délicat. L'album mélange habilement des morceaux de hard rock FM à d'autres beaucoup plus axés Rainbow. Cet album est dans la veine d'un album solo comme Jeff scott Soto ou James christian. Restant fidèle au hard rock mélodique celui-ci est donc bien dans la lignée des productions du label Frontiers. J'ai une petite préférence tout de même pour les titres les plus accrocheurs " Into the fire " ou " Ball & chain " sur lesquels notre chanteur trouve tout de même toute son énergie et s'exprime avec plus de hargne que les chansons softs comme "All alone" qui sont nombreuses sur cet album. Celles ci peuvent peut être lasser les grands fans de Purple ou de Rainbow. J'aurais aussi aimé entendre des titres néo classiques comme pendant la période Yngwie Malmsteen quand même. "Live and love again" est un morceau chargé d'émotion. Sur certain titres on peut même entendre un Cher au masculin tant les arrangements sont propres et bien mixé façon hard Us. Joe s'est entouré des musiciens de la tournée de "Joe Lynn Turner All Star Band". Le plus connu d'entre eux le grand guitariste d'Al Pitrelli y fait des merveilles mais comment pourrait il en être autrement ? comme par exemple sur "power of love", le premier titre, où les riffs acérés et les solos sont juste dosés comme il le faut. Ce 10 ième album de Joe Lynn, est donc facilement écoutable et varie entre 2 styles. Le hard Fm façon Foreigner comme sur " really love " et le hard rock tendance Deep Purple vous accompagneront agréablement dans votre voiture.

Le site: http://www.joelynnturner.com

Claude Dutang

PORN     Call Me Superfurry        Slalom Music/Night And Day
Look glamour, atittude Goth, Porn n'a pas changé son fusil d'épaule et le groupe français place la barre haute avec ce troisième enregistrement… Mêmes si les influences premières sont perceptibles, se dont nous nous rendons rapidement compte à l'écoute de ces quelques sonorités tirant du côté de Nine Inch Nails ou encore de Marylin Manson, il est évident que le combo a franchi un cap important avec cette compilation de remixes et inédits. Porn présente ici des compositions dansantes, par instants lancinantes et surtout profondément Pop, se plaçant lui-même d'emblée aux côtés de formations telles que Placebo ou Depeche Mode. Les éléments électroniques sont toujours présents (plus que jamais d'ailleurs…) et se combinent habilement avec les guitares saturées et cette rythmique Rock/Electro, parfois presque Indus et déjà présente sur les précédents enregistrements. Au final, les compositions laissent paraître une profonde nostalgie mêlée à une douleur contenue. Pour couronner le tout, cette reprise de Blondie, le titre «Call Me», est remarquable… En attendant le prochain LP, veuillez donc vous délecter sans plus attendre de ces sept titres particulièrement bien accrocheurs !!!


Le site : http://www.porn-band.com


Ph.

PRO-PAIN prophets of doom continental/rawhead 05
Paff! La baffe! Ca c'est du bourin de chez bourin ; Pro-Pain nous revient avec un cd énorme ! Fondé en 1990, LEle groupe sort son 1er cd « fool taste of freedom » en 1993 ; il devient rapidement une référence dans le hardcore thrash metal underground new yorkais. Avec une bonne dizaine d'albums à leur actif, dont les géniaux « pro-pain » en 97 et le sulfureux « fistul of hate » en 2004. L'originalité du combo, c'est aussi les textes très engagés politiquement ; ils n'hésitent pas à taper sur la gueule des dirigeants américains et des medias à leur botte. Du groupe des débuts, il ne reste que les 2 piliers, l'impressionnant bassiste chanteur chauve Gary Meskil et le guitariste virtuose Tom Klinchuck ; ils sont accompagnés par Eric Klinger (ex Spudmonsters) et un nouveau batteur J.C Dwuer. Ce nouvel album est une vrai bombe métallique avec notamment 2 morceau géniaux : « hate marches on » avec son intro à la guitare sèche et son rythme démentiel qui vous reste dans la tête, et le fabuleux « the prisoner », lourdingue à souhait et méchamment teigneux ! On ne dira qu'un seul mot pour finir : reûh !

Le site : http://www.pro-pain.org

FreBbbb

BLOODSIMPLE     cruel world      warner brothers
C'est tout nouveau, tout frais et c'est une bombe baby! Ce groupe est en fait la réunion de plusieurs musiciens venant d'autres horizons, à savoir Chad Gray, batteur de Mudwayne, Tim William, chanteur, et Mike Kennedy, guitariste, de Vision Of Disorder! Cela donne un album vraiment génial où se mélange hardcore et heavy metal, avec des passages cools et ultra violents, et un chanteur à la voix tantôt criard à la Devin Townsend, tantôt normale style Therapy? . Découvert par le batteur de Mudvayne, Chad Gray, ce dernier les a fait d'abord tourner en première partie, puis devant l'énergie et l'excellence des compos du groupe et leur succès auprès du public, Chad décide de produire leur premier album « cruel world » sur son propre label qu'il vient de créer. Bullygoat records. On attend avec impatience les critiques à venir ; ça risque de décoiffer !

Le site : http://www.bloodsimpleband.com

FreBbbb

DUNGEON   One step beyond     Limb Music Products
Les australiens de Dungeon, groupe formé en 8,9 nous apportent ici un album de grande facture. Leur début avec l'album Demolition (1996) vendus à 5000 exemplaires en moins de 5 semaines a largement favorisé la renommée de ce groupe. Le guitariste chanteur fondateur du groupe Tim Grose apporte une pierre à l'édifice avec son jeu et son attaque très Kai Hansen. On ressent ce power métal dès le premier titre « power within » annoncé avec un cri bien Métalium. La batterie tenu par batteur Steve “Stevo“ est rapide et les guitares nerveuses. Ce qui est étonnant dans ce titre puissant c'est que le refrain à des airs de Dokken avec la façon d'arranger les chœurs. Le deuxième titre « Tarrano del mar » est intéressant car le chant est totalement différent, beaucoup plus profond avec une voix plus rageuse mais toujours très mélodique. Le refrain toujours bien enrichi de chœurs est beaucoup plus teuton dans l'âme. Les guitares sont toujours aussi harmonieuses. Etonnement chaque titre se distingue bien, ce qui rajoute à cet album un intérêt d'écoute. La voix est plus aigues avec quelques envolés vocales. Les échanges guitaristiques de ce titre sont sans doute les plus beaux de cet album digne du duo de Judas priest. « Against the wind » est le genre de morceau que j'apprécie de par sa construction simple mais permettant ainsi de rentrer facilement dans ce titre. "One step beyond" est un album excellent mêlant des éléments variés durant tout au long de l'album. Les harmonies vocales sont excellentes et chaque morceau s'intègre facilement dans nos mémoires. J'attends le DVD enregistré au Japon en impatience.

Le site : http://www.dungeon.cd/


Claude Dutang