L.A. GUNS    Cocked And Reloaded          Mausoleum
Fort méconnu en France, L.A. GUNS est pourtant le groupe formé par Tracii Guns qui a également donné son nom au plus célèbre groupe du genre : les GUNS N ROSES. On notera également sa participation plus récente avec les BRIDES OF DESTRUCTION (dont on attend le prochain opus avec impatience...) avec l'incontournable Nikki Sixx (MOTLEY CRUE). A partir de là nous sommes en droit de nous demander ce que vous attendez pour découvrir ce groupe fabuleux !? Alléluia ! Une nouvelle chance de vous rattraper vous est offerte avec cette réédition de Cocked & Reloaded. Ceux qui attendaient le nouvel album seront déçus , mais pour les lents un peu retardataires, c'est une aubaine à ne pas manquer. En revanche je reste un peu déçu car cette réédition a un son certes légèrement restauré, mais ne contient aucun bonus (même pas les titres figurants sur le pressage japonais ! ). Alors oui, à première vu les GUNS N ROSES ont sans doute plus fait parler d'eux, mais L.A. GUNS n'en reste pas moins un groupe incontournable de la scène Glam Rock sans concessions et sans tutu rose (ouf). Tracii Guns n'a rien à envier à Slash (même pas le chapeau). Prenez un ticket à l'entrée et attendez votre numéro pour une bonne dose de « fucking rock n Roll » si vous ne possédez pas encorer cet album ! En revanche pour les heureux possesseurs de ladite galette, passez votre chemin car à part un changement de pochette, ce disque ne vous apportera rien de plus.


Le site : http://www.laguns.net

V.

KAYSER    kaiserhof     scarlet records
Eh oui, ce groupe suédois ne fait pas dans la dentelle ! Ca déchire grave ! C'est leur premier album, mais les musiciens qui sont derrière ont de la bouteille : le chanteur bassiste Spice (ex. Spiritual Beggars), le guitariste Mathias Svensson (ex. The Defaced), le batteur Bob Ruben (ex. The Mushroom River Band) et le guitariste Fredrik Finnander (ex. Aeon) .  Le résultat de cette association est le mariage parfait entre le thrash metal et le stoner rock, le tout agrémenté d'un doom Sabbathien du plus bel effet . Pas de monstruosité technique, non juste du rentre dedans net et sans fioriture ; l'album s'écoute d'une traite et sans ennui. J'ai une petite préférence pour les titres « 1919 », « good citizen », « 7 days to sink » et la fin apocalyptique de speed thrash d'enfer « perfect » ; en v'la un CD qu'il est bon ! vivement la suite !

Le site : http://www.kayser1.com

FreBbbb

SCARS OF CHAOS   Daemonic alchemy   forever underground
Voici un disque dont le son n'a vraisemblablement pas dû raisonner aux oreilles pures des Journées mondiales de la jeunesse de Cologne en Allemagne !!!! Derrière une pochette presque crédible ( il fallait au moins lacérer ou décapiter "graphiquement" la demoiselle... prendre des chaines rouillées... dans le nom du groupe n'y a t il pas le mot "scars" ? ) , derrière cette cover donc , se cache un très très bon groupe de black symphonique français ! Celui ci a eu la pertinente inspiration de chanter une grande partie de ces titres en français. Tout ce qui n'est que ponctuel, dans la langue de Molière, chez Anorexia nervosa est ici beaucoup plus exploité et ça le fait vraiment  !!! Quand on pense que ce groupe a splitté en 2003 et qu'un label inspiré les a remotivés pour se remettre au travail, bravo !! Et vous ne devinerez pas où a été enregistré le cd ? Au Drudenhaus studio !! Tiens tiens ? Voici quelques similitudes qui ne pouvaient augurer à raison que du bon... Le visuel des musiciens est également à la hauteur de nos attentes, visages blancs maquillés de noir, les sobriquets "evil" de rigueur sont également présents , tout est réuni pour identifier rapidement le créneau occupé par le sextet. Saluons donc ce groupe et cet album excellent que je recommande à tous les fans de black et à tous ceux qui aiment les belles production et le gros son !!!!!

Le site : http://www.scarsofchaos.com

ess

INFERNAL ANGELS       Dominus Silentii      Autoproduction
Contrairement à la Finlande, l'Italie n'est pas un gros producteur en metal extrême et beaucoup de groupes sont donc obligés de s'autoproduire faute de distributeurs. INFERNAL ANGELS en fait partie. Après 2 démos en 2002 (Absum Lucem) et 2003 (Vigilia Seconda), ils reviennent avec une 3 ème démo Dominus Silentii qui ne contient en tout et pourtout que deux nouveaux titres sur les quatre. Il est d'ailleurs regrettable que le groupe n'ait pu faire plus de titres créatifs car Dominus Silentii et Shining Evil Light sont vraiment excellents. Quant aux 2 autres morceaux, il s'agit d'un titre déjà présent sur la démo précédente et une reprise d'Immortal « At The Heart Of The Winter ». Les compositions sont assez bonnes, techniques avec un petit reproche sur la voix qui est parfois trop en arrière plan par rapport à la musique. L'ambiance reste sombre et basique des groupes de black metal. Malgré tout les deux titres originaux valent la peine de s'y attarder. Si vous pouvez vous procurer la démo de ce petit groupe italien n'hésitez pas !! Même si le black manque cruellement de groupes originaux, INFERNAL ANGELS vaut la peine qu'on s'y attarde quelques minutes.

Le site : http://www.infernalangels.org

Morgana

ARCH ENEMY    Doomsday machine     Century media / Nocturne 
3 eme album pour Arch enemy avec la charmante Angela Gossow au chant. Celui ci est, pour le moment, le plus mélodique et aussi le plus difficile d'accès des enregistrements que le groupe a sorti avec ce line up. Je dis « accès » car depuis Christopher Amott a quitté le navire et a été remplacé par Gus G qui fait donc un solo sur le titre « Taking back my soul ». Ceux qui esperait qu'Arch enemy propose un album plus brutal que le dernier en date « Anthems of rebellion » seront déçus car a part « I am legend / out of blood », « Matchkampf » et certaines parties sur « Nemesis » ou « taking back my soul », c'est globalement mid tempo et ça sonne même très moderne par endroit « My apocalypse ». Les fans des 3 premiers opus du combo qui avaient accroché moyennement depuis l'arrivée de la demoiselle au chant auront bien du mal à apprécier « Doomsday machine ». il serait bon pour la vocaliste blonde comme les blés de moduler un peu sa voix qui finit par être monotone à la longue. Un album pas transcendant et qui montre un manque de créativité évidente chez Michael Amott & Co. Allez un petit break de deux ans et revenez nous en grande forme, après avoir réussi à Amener Arch Enemy à son statut actuel, ça serait dommage de retomber dans l'anonymat.

Le site : http://www.archenemy.net

Sniper