SHAAMAN    Reason          Afm/Underclass
Si l'excellent CD/DVD Ritualive nous avait à peu près fait patienter depuis Ritual, le 1 er opus de nos brésiliens fétiches (rien à voir avec de la lingerie...), il faut bien avouer que le petit dernier du groupe qu'il faut désormais écrire SHAAMAN commençait sérieusement à se faire attendre... Mais une chose est sûre : ça valait le coup ! Il serait peu élégant de dire que Ritual était le brouillon de Reason, disons qu'il en était l'annonciateur. Reason est en quelque sorte la suite logique de Ritual, un aboutissement mature et résolument rock. On voyage et l'on traverse des paysages musicaux très différents les uns des autres, mais si habilement travaillés et articulés tout au long de l'album que l'on ne se perd pas dans l'effet d'un produit « fourre-tout » . André Matos nous fait une agréable surprise (que Ritual avait laissé présager) en nuançant davantage sa voix aux mille facettes pour en explorer les plus sombres, les plus agressives, sans perdre la puissance de ce timbre si particulier mèlant émotion et énergie. On attaque fort avec un « Turn Away » très thrash, basique et sans fioritures. Mais les désormais célèbres envolées de guitares et les orchestrations magistrales de la bande à Matos ne sont pas en reste : ainsi l'on apprécie tout autant la sublime ballade « Innocence » (qui nous rappelle un certain « fairy tale ») que la progressive « In The Night » ou l'étonnante reprise de « More » des Sisters of Mercy. Voilà, vous avez maintenant plein de bonnes raisons d'acheter Reason !

Le site: http://theshaman.free.fr

Lulaby
GOTHMINISTER   Empire of dark salvation      Drakkar/Bmg     
J'adoooooooooooooore cet album ! Il est, depuis peu, mon compagnon de route  journalier, train du matin, train du soir, trajet pédestre (ps: ne pas confondre avec Gay pride svp...). Fans de musique rigoureuse et réglée au millimètre bienvenue chez Gothminister ! Vous trouverez dans cet excellent album  de quoi vous combler. La production est gigantesque : guitares massives, batterie lourde, claviers impériaux (bon appétit...) contribuent à installer une atmosphére sombre et pesante. Associez la puissance de feu du métal et des ingrédients electro goth agressifs et vous obtiendrez un résultat d'une force évidente et imparable. La voix lead est très grave, mélodique malgré sa tessiture inhabituelle, les refrains vous scotchent et vous collent à la peau. Accompagné d'un visuel fort et d'une ambiance lugubre ce second méfait des norvégiens ravira les adeptes de Rammstein et de Deathstars (tiens, tiens?) . Pour conclure, je ne peux résister au plaisir d'extraire cette phrase tirée de la chanson cloturant l'album et qui me fait sourire : "we live the happiness in darkness" , qu'attendez vous pour vous mêler à la fête ? Que j'ai bu tout le Champomy?

le site: http://www.gothminister.com

Ess

RECKLESS TIDE  Repent to seal your fate      Armaggedon music / Underclass
Reckless tide est un groupe de thrash allemand formé en 2000 qui a remporté un contrat discographique en gagnant le tremplin « metal battle » lors du dernier festival de wacken. D'où ce premier album qui sort chez Armaggedon music. Le groupe a la particularité d'avoir en son sein deux chanteurs, un anglais du non d'Andrew Truth qui donne dans un registre très proche de Chuck Billy de Testament et un second  Kjell Hallgreen  qui évolue dans un style beaucoup plus lyrique et qui chante remarquablement bien. La musique des thrasheurs originaires d'Hannovre reste fortement influencée par Testament et des morceaux comme « Desperation », « Death train » ou « Reckless tide » reste un vibrant hommage au gang originaire de la bay area. Cependant, le groupe incorpore aussi dans sa musique d'autres éléments qui donne une petite touche d'originalité à sa musique qui est loin d'etre qu'une simple copie de leur maîtes à penser. Les 14 morceaux passent comme une lettre à la poste et si on rajoute à cela une production excellente et une pochette tip top, on obtient un remarquable premier essai dont on espère, comme dans tout bon match de rugby, qu'il sera vite transformé.

Le site: http://www.recklesstide.de

Sniper
LES FILS DES LOUPS   Tribute à KILLERS    Brennus
KILLERS, le célèbre groupe de Speed Metal de la région de Bayonne, a 20 ans. Et quoi de mieux pour fêter l'évènement qu'un tribute ? Le label Brennus sort donc « Les Fils des Loups » pour marquer les coups. Au programme pas moins de 10 titres enregistrés par une pléiade de groupes dont 5 venants du dit label (FIINKY PIE, MESSALINE, MORDIGGAN, PHENIX et THORGEN). A l'écoute de la galette, une première réflexion nous vient : les groupes ne se contentent pas de singer du KILLERS, mais apportent leur personnalité aux reprises, rien de bien nouveau pour un tribute, mais il me paraît utile de le préciser tant il est courant de croiser des tributes ratés se contentant d'imiter le groupe cible. Au menu des réjouissances on notera quelques titres se démarquant des autres comme « Délire de Mort » magnifiquement interprété par MORDIGGAN, « Minorité » par THORGAN très en forme, un « Ici ou Ailleurs » très réussi par CLEAR AS MUD et un curieux « Fils de la haine » par ETERNAL REST qui souffrira d'une production plus que moyenne. Parlons de la production justement ! Il est manifeste que les groupes ont chacun enregistré leur titre par leur propre moyen. Il n'est donc pas étonnant de trouver sur ce disque certaines disparités d'un morceau à l'autre. Cela dit force est de constater que même ceux qui sortent du lot en la matière souffrent d'un réel manque de moyen pour proposer quelque chose de vraiment bien léché. Seul regret au tableau, persiste un goût de trop peu, nous aurions aimé pouvoir entendre plus de titres, car la carrière de Killers est difficilement résumable à 10 titres. Saluons néanmoins la démarche du label, mieux vaut un petit peu que rien du tout. A coup sûr un disque que les fans de KILLERS s'arracheront.

Le site : http://www.Killers.fr.fm

V.
STEVE VAI  Reflections 
Déjà plus de 5 ans se sont écoulés depuis le précédent album et enfin…enfin le voila, le nouveu Steve Vai. Que nous réserve l'extraterrestre de la six-cordes? Voila la question que je me pose en insérant le cd dans mon lecteur. On démarre par un instru « Building the Church », et on se rappelle que Vai est un monstre aussi à la 7-cordes… Steve n'a pas perdu de doigts en route… S'en suit un titre chanté très "Zappaïen" et très surprenant, qui ne décolle pas vraiment mais qui se laisse écouter. Puis « Glorious » qui suit est nettement plus entrainant, très original dans la recherche du son de guitare, très mélodique. Le cd a beaucoup de chansons instrus (petite mention pour "K'm-Pee-Du-Wee") , Vai nous rappelle qu'il peut jouer avec beaucoup de feeling aussi ("Lotus Feet" et ses cuivres…), "Freak Show excess" est dans la lignée du sublime « Passion & Warfare » et l'espace d'un moment je me vois projetter des années en arrière! On retrouve toujours ces petits délires à la Vaï ("Yai Yai") Bon je squizze les chansons chantées ….enfin si j'en parle quand même allez … "Firewall" est surpenante avec son intro..."Boom Shika Boom , I'm your secrets" dans un style accoustique est trop calme à mon goût… "Under It All" est nettement un ton au dessus! Sur le titre "8 mn 07" la guitare se marie à merveille avec les voix, dommage qu'il soit placé en fin d'album car il est super agréable avec beaucoup de grattes. Au final vous l'aurez compris c'est un bon album, témoignage de la maitrise de Steve Vai. Certes les chansonnettes ne sont pas tropà mon gout c'est sur mais ç'est un bon album et cela faisait tellement longtemps qu'on l'attendait!!!!

Crazzy