AQME    La fin des temps
At Home  

Octobre 2005, Aqme sort son troisième album ! Ayant déjà leurs deux précédents albums « sombres efforts » et « Polaroïds et Pornographie » et les ayant vu quelques fois sur scène, c'est les yeux fermés que je me procure leur nouvelle galette.
A la première écoute, je suis fortement dérouté par le son de batterie et par la production de Steve Prestage (Black Sabbath, De Palmas ), le son est clair, on distingue très bien chaque instrument mais on a perdu le côté percutant et à la fois aéré des deux premiers opus produits par le suédois Daniel Bergstrand (InFlames ). Je retiens alors, des morceaux comme « Pas assez loin », « Une vie pour rien » et « Une dernière fois » mais étant globalement déçu par leur nouvelle esthétique sonore, je ne m'attarde pas sur cette fin des temps.
Aujourd'hui, à la veille de la sortie de live(s) prévue pour le 2 octobre 2006, cd et dvd enregistrés à Bruxelles et à Nantes lors de la tournée, c'est avec plaisir que je redécouvre cet album. Avec du recul, les parisiens ont pris des risques et ne se sont pas contentés de chercher le succès à tout prix, malgré leur popularité grandissante. Mais bien au contraire, ils ont accentué le côté sombre et glauque avec des textes évoquant la mort, l'insouciance, l'ignorance et surtout avec des titres assez longs qui laissent de la place à l'expérimentation « ainsi soit il », « rien au monde » ou encore « la belle inconnue ». ils nous proposent un doom coloré de pop, ce qui fait d'Aqme un des groupes les plus originaux de la scène rock, métal française.
Koma, Ben, Charlotte et Etienne continuent leur route et ne restent pas sur leurs acquis. Le groupe évolue, affirme son style et prend son public à contre pied, et cela semble lui réussir. A voir sur scène impérativement.

Le site : http://www.aqme.com/

Vic de Sable

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics