BILLY SHEEHAN   Prime Cuts
Magna Carta

Monsieur SHEEHAN est un bassiste reconnu depuis maintenant un moment. Bassiste de MR BIG où le grand public l'a découvert, il a aussi accompagné les plus grands sur scène comme STEVE VAI, JOE SATRIANI et bien d'autres plus ou moins connu par chez nous.
Quid donc que ce disque ? Une récréation ? Un rêve de liberté ? Des chutes dont BILLY et son label ne savent que faire ? On est en droit de se demander l'intérêt d'un tel disque. Car comme on aurait pu s'y attendre, il ne s'agit pas forcément d'un disque de démonstration à l'image de ceux qu'à pu sortir PASCAL MULOT, nous avons le droit à quelques instrumentaux un peu Jazzy et à pas mal de titres chantés, mais la basse ne joue pas forcément la carte du premier plan et du solo qui tue. Les compos ressemblent plus à des improvisations plus ou moins organisées qu'à des titres arrangés patiemment en studio. Bref, la démarche est très Jazz Rock quoi. Rassurez-vous, on entend quand même bien la basse et surtout on ne peut éviter de pâlir devant le savoir-faire du bonhomme.
Très souvent dans ce genre de disque on a droit à des invités et cette fois nous avons tout le gratin du prog/rock/session-man que les US ont produit ces 20 dernières années. Pas moins que TERRY BOZZIO, DENNIS CHAMBERS, STEVE HOWE, STEVE MORSE, MIKE PORTNOY et JORDAN RUDESS (liste non exhaustive) viendront prêter main forte à leur pote.
On reste tout de même un peu sur sa faim avec ce disque malgré tout. On ne doute pas que les musiciens se sont éclatés, mais ne vous attendez pas à vous éclater autant qu'eux en l'écoutant… et le titre tiré du tribute to RUSH n'y changera pas grand chose même s'il est le morceau le plus agréable de l'album.
« Prime Cut » est donc un disque que nous conseillons qu'aux fans de ce grand bassiste. Seul ces gens là pourront vraiment tirer partie d'un tel produit et éventuellement en redemander.

V.

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics