DIVINEFIRE Into A New Dimension
Rivel Records

•  Bonjour mon Père.
•  Bonjour mon Fils.
•  Père Ess, je viens à confesse aujourd'hui car j'ai péché.
•  Je vous écoute mon Fils.

•  Divinefire, officie seulement depuis 2004 mais ce n'est qu'aujourd'hui que je prend connaissance de leur merveilleuse musique grâce à ce troisième album « Into A New Dimension ». Pourtant habitué aux groupes louant notre Seigneur venant d'outre-atlantique, je découvre que nos voisins suédois aussi possèdent leurs groupes. Fortement influencé par Symphony X, Divinefire délivre un métal progressif un peu plus extrême, lorgnant même vers le Thrash mais de toute beauté. Le groupe évolue en trio et c'est Jani Stefanovic qui se charge, outre de la (co)production de l'album, de la batterie, du programming de synthé, des growls et des guitares. Multi-instrumentiste à l'instar de son homologue Américain  Ted Kirkpatrick de Tourniquet, l'homme excelle à tous ces postes. La guitare est bien présente, se taillant d'excellentes rythmiques syncopées et saccadées à la Symphony X tout en évoluant dans un registre plus grave (utilisation d'une guitare 7 cordes). Les parties de batterie sont particulièrement léchées, bien puissantes. Quant au programming, l'ensemble est assez exemplaire autant au niveau de l'écriture que de la recherche du timbre des sons utilisés. Beaucoup de cordes, de cuivres de percussions qui s'intègre parfaitement au paysage musical de Divinefire. Jani est épaulé en solo par quelques fines lames de la guitare venant de groupes plus ou moins connus (Narnia, Torchbearer…). La basse, assurée par Andreas Olsson, claque comme un fouet, bien présente et particulièrement mélodique. Christian Rivel, co-producteur et éditeur du projet s'occupe du chant lead, épaulé par quelques growls bien pensés de son acolyte Jani Stefanovic ainsi que de Barry Haldan (ancien Remanescent pour ceux qui connaissent). Sans être Russel Allen, Christian Rivel délivre un très belle performance dans un style heavy assez coriace avec quelques envolées lyriques poignantes et des parties plus violentes. Tous les titres sont d'une incroyable qualité. L'intro symphonique « Vision Of The New Dawn » étonne par sa richesse d'écriture et sa densité sonore ; les très heavy « Facing The Liar », « Passion And Fire », « All For One » passerons sans efforts l'épreuve du live. Pas de temps morts, de très bons soli de guitare, des parties instrumentales particulièrement bien écrites et restituées, bref, Into A New Dimension est un must du genre.

•  Et bien mon fils, je suis heureux d'avoir été l'instigateur de cette excellente découverte.
•  Quelle sera la sentence Père Ess ?
•  Vous m'écouterez 10 Seventh Angel et 20 Tourniquet
•  Pas de Stryper ou de Whitecross ?
•  Non, mon fils, je ne vais pas vous infliger une telle épreuve, vous n'avez commis aucun crime qui exige une telle souffrance.
•  Que puis-je faire d'autre pour expier ma faute ?
•  Vous n'avez plus qu'à prêcher la bonne parole et encourager nos fidèles d'Ultrarock à se procurer cette offrande de Divinefire dédiée à notre Seigneur. Allez en paix mon fils, Amen

Le site : http://www.divinefire.net/

Malmir

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics