AXXIS Paradise in flames        AFM Records
Axxis est un groupe de heavy venant d’Allemagne qui officie maintenant depuis plus de quinze années. Offrant jusqu’alors une musique relativement traditionnelle, nos voisins germaniques avaient proposé, avec leur précédent opus Time Machine, un heavy beaucoup plus costaud. Les quelques interventions féminines alors amorcées se confirment sur Paradise in Flames. Nul doute qu’on pensera à Nightwish en écoutant « Dance with the dead » et ses contre-chants typiques de la bande à Tuomas ou encore « Take my hand » et son côté très Wishmaster… tout cela renforcé par une utilisation brillante des claviers. Ces deux titres sont avec « Lady Moon » de véritables tubes en puissance. Axxis marque un maximum de points avec ce nouvel opus qui ne souffre d’aucun faux pas et recèle son lot d’excellentes chansons, le tout servi par une production claire, puissante et aérée. J’ai été aussi agréablement surpris par le côté très fun et sincère de l’interprétation. Des titres comme « Talisman » et « Lady moon » sont bourrés d’humour (du fin et pas du gros lourd bavarois). Le chant de Bernhard Weiss m’a particulièrement accroché car il possède une personnalité propre appelée, espérons-le, à devenir une référence vocale. Mention spéciale également au claviériste Harry Oellers qui réalise un travail colossal aussi bien au niveau des sonorités que des arrangements. Le guitariste Guido Wehmeyer exécute de nombreuses parties de guitares additionnelles, l’album étant, à mon avis, écrit pour deux guitares. Certes, tout ça ne doit pas être évident à retranscrire en live, mais Axxis possède une excellente réputation de ce côté là. Si avec tout ça vous n’êtes pas convaincus que ce Paradise in flames est une vraie bombe…

Le site : http://www.axxis.de

Malmir
INNER SUFFERING Soma         Mercenaires/Season Of Mist
L’expérience est une arme imparable. INNER SUFFERING, groupe né à Annecy et qui propose depuis dix années un Hardcore violent, radical et bien inspiré, le montre ici. Aujourd’hui, le quatuor revient en force avec pas moins de neuf chansons possédant autant de hargne que de passion. Le combo mélange ici des passages aussi bien Hardcore, Emocore que Nu-Metal (à la manière de formations telle que les DEFTONES). Le chant sait se montrer aussi bien agressif que mélodique à souhait. La dynamique de l’album est particulièrement bien gérée, les différentes atmosphères conduites par la formation étant toujours bien amenées. Une belle découverte pour ce début 2006 !!

Le site: http://www.innersuffering.com

Ph.

SEPULTURA dante XXI            SPV
Eh oui, ils sont toujours là les Sepultura ; certes, Max Cavalera n’est toujours pas revenu au bercail, mais son frère Igor continue a mener le groupe d’une main de maître ; l’album est assez déroutant, mélangeant trash et nu metal ; ça part un peu dans tous les sens, mais c’est ce qui fait l’attrait de cet album : on ne s’ennuie jamais ; des morceaux bien burnés tels que « convicted in life » et « false » ; des titres innovants comme « ostia » et son intro au violoncelle ! Et une fin déroutante avec « still flame », très world music avec des tamlas et un style arabisant ! Bref, voila un album qu’il ne faudra surtout pas manquer à sa sortie le 17 mars 2006 !

Le site : http://www.sepultura.com

FreBbbb
HARDCORE SUPERSTAR hardcore superstar  Bad reputation
Yeah ! Avis aux fans de Tesla, Guns, Aerosmith et autres consorts ; Hardcore superstar est de retour ! Après un silence choisi, nos amis suédois nous gâtent en nous présentant un bien bel album ! Vous l'avez compris , malgré son nom, ce groupe n'a rien de hard core, son style se situe plutôt dans un hard rock sévèrement balancé et racé ! Cet album aux compos imparables va ravir les adaptes de glam , de heavy rock ! Le son est gros, tranchant, moderne, il se révèle comme gardien de cet esprit rock 'n roll, cette formidable touche un peu folle qui donne envie de faire l'andouille, en s'éclatant sur un manche à balai en guise de guitare, ceci sous le regard hagard de l'entourage. Ce disque exhale ce doux parfum d'insouciance, celui dont on s'ennivre jusqu'à en perdre toutes notions de sérieux, tous ces titres donnent envie de faire la fête, de se laisser aller dans un délire exutoire. Mieux qu'un psy , mieux qu'un club de gym, Hardcore superstar va vous faire headbanguer, danser , en un mot : vous donner du plaisir ! Un disque incontournable ! Let's party all night (whohoho) !

Le site : www.hardcoresuperstar.com

ess

 

 

 

 

 

CHRISTOPHE GODIN's    Metal Kartoon         Why Not Record
Dans le milieu guitaristique, tout le monde connaît Christophe Godin que ce soit aux travers de ses nombreux projets (Metal Kartoon, Gno etc.) ou sur des cd-rom de magazines spécialisés tel que Guitare Xtrême où il distille son savoir-faire sous nos yeux et nos oreilles ébahis. Aujourd’hui il nous revient donc avec un nouveau projet assez novateur. On y retrouve bien le Godin qu’on connaît, un tantinet Fusion, un poil Metal et un méchant brin technique. Mais là, le sieur nous ajoute quelques touches Jazz apportant ainsi une nouvelle couleur à cet album. Le Godin est un animal rigolard également, et une fois encore, une très grande place à l’humour est aménagée sur les titres de Metal Kartoon. C’est d’ailleurs la première chose que l’on remarque en lisant les titres des morceaux, jugez-vous même : « Le Triangle des Bermudas », « David Vincent », « Au Pays de Gandhi » etc… Les paroles sont en adéquation avec les titres bien entendu, mais la musique n’est pas en reste. Que ne voit-on débarquer des génériques tv en plein milieu d’un Leitmotiv Jazzy déjà sautillant ? Bref la parole est à la bonne humeur. Le packaging de l’album est cohérent avec son contenu, le Kartoon se transforme en Cartoon et Godin se voit propulsé super (guitar) hero tout de lycra rouge vêtu sourire américain en avant. Reste que la parole est à la guitare, très bien secondée par les autres musiciens du band. Les amoureux de la technique devraient en avoir pour leur argent, d’autant plus que le son est tout ce qu’il y a de plus correcte et permet bien de profiter des menus détails que Christophe nous abreuve subrepticement sans crier gare. A l’écoute de ce disque on peut dire que Godin est à la Fusion ce que Rondat est au Metal instrumental.

Le site : http://www.metalkartoon.com/

V.