RED HOT CHILI PEPPERS   Stadium Arcanum
WEA/Warner
 
Après un "Californication" inégal et le dernier album assez calamiteux, on se demandait à quelle sauce nous allions être mangés avec "Stadium Arcanum". De prime abord, le packaging donne bonne impression et met en confiance. Mais on sait par expérience que ce n'est pas toujours gage de qualité. Le digipack est soigné, seule la pochette elle-même est étonnante de par son éloignement du genre auquel le groupe nous avait habitués jusqu'ici. Sans parler du single très efficace que beaucoup d'entre vous connaissent déjà par cœur à force de matraquage radiophonique, ce double album pourrait, à la première écoute, laisser penser que les RED HOT restent dans le registre "popisant" du précédent opus. Mais après quelques écoutes attentives, on est vite rassuré. Le groove rock est bel et bien de retour ! Très peu de déchets sur ses 28 titres réunis sur les deux galettes. On retrouve enfin un John Frusciante renouant avec son style très Hendrixien, ses riffs sales et groovy. Que dire de Flea qu'on entend à nouveau au premier plan sur quelques titres de bravoures qui raviront les amoureux de la quatre cordes. Jamais disque des RED HOT n'aura été aussi varié et constant depuis leur chef d'œuvre Blood Sugar Sex Magic qui les rendit célèbre auprès du grand public. Pas moyen de se lasser. Les refrains sont imparables et font mouche quasiment à chaque fois. Autant sur le précédent on regrettait que Navarro soit parti, autant sur Stadium Arcanum on est heureux du retour de Frusciante. Seul regret assez général tout au long de l'écoute, le côté peu soigné des fins de morceaux. En effet on pourra remarquer que beaucoup de titres se ressemblent sur ce point et cela donne une impression de travail légèrement bâclé. Dommage, mais passé ceci, le nouveau RED HOT, c'est que du bonheur !


Le site :
http://www.redhotchilipeppers.com

V.  


 

 

 


Home  - Chroniques

 
























www.ultrarock.net
design by essgraphics