TRIVIUM    The Crusade
Roadrunner records

En 2005, nous découvrions le Metalcore de TRIVIUM avec leur second véritable album « Ascendancy ». Le groupe proposait une musique très métal, inspiré directement des ses aînés Thrash en ajoutant quelques passages Hardcores rafraîchissants.
Avec « The Crusader » TRIVIUM enfonce le clou avec plus ou moins les mêmes recettes. Le mélange est plus Metal que Core et la référence à METALLICA ne peut plus être nié, d’ailleurs le groupe lui-même la revendique et l’assume sans honte.
Les compositions (au nombre de 13) de cet album sont d’une rare efficacité. Elles font de cette galette une pièce massive qu’on ingurgite d’un seul bloc et sans noisette de beurre s’il vous plaît. La qualité de la production décolle les oreilles. Pas de doutes, on a affaire à du lourd, du très lourd.
L’objet en lui-même est soigné, le dessin de la pochette ne souffre d’aucune faute de goût si ce n’est de jouer la carte du classicisme. Le livret, très travaillé graphiquement, est conséquent. On y retrouve les textes présentés en assez gros caractères (il doit y avoir des myopes dans ce groupe), ainsi qu’une photo du groupe, le tout présenté de manière aérée.
En 1991 METALLICA sortait son dernier album de pure Heavy Metal (préférant par la suite tenter sa chance vers un Hard Rock plus moderne). Même si les prétendants furent nombreux, personne encore n’avait réussi à prendre la relève sans tomber dans la caricature poussive (voir grotesque). Avec « The Crusader » TRIVIUM pourrait bien être le fils prodigue (prodige ?) qui mettra tout le monde d’accord, à genoux, la langue pendante…

Le site : http://www.trivium.org

V.

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics