ABORTED Slaughter & Apparatus: A methodical Overture
Century media

Aborted est un des rares groupes a avoir su élever son brutal death très influencé par CARCASS au-delà des frontières de l'underground. Les sorties discographiques du combo belge sont aussi nombreuses que ses changements de line up, surtout ces dernières années. Et après avoir quitté Listenable records (en son temps une grosse priorité), le voilà de retour et propulsé (n'espérons pas noyé) au sein de l'écurie allemande Century Media avec son 5 ème album et un line up entièrement remanié. Sven de Caluwe (chant) est l'unique survivant des débuts et la question que l'on se pose : l'évolution plus mélodique déjà présente dans le précédent opus est-elle plus marquée ?
Oui etů non !
Dès les premières notes, on sait que Aborted reste Aborted ! un death metal très brutal, grind en y incorporant quelques éléments plus « mélodiques » perceptibles le plus souvent durant les solos. La production Tue Madsen (The Haunted, Mnemic) y est certainement responsable, insufflant en général un côté plus mélodique et très puissant au son de ses groupes. Et les musiciens dans tout cela ? Seb (guitariste de Balrog), Matty (ex guitariste de Agathocles), Peter (bassiste de Emeth) et Dave Haley (batteur de Psycroptic) s'en sortent avec les honneurs. Leur arrivée n'a pas calmé le jeu, loin de là. Il y a toujours autant de passages « blast » pour réconforter celles et ceux qui craignent un ralentissement de tempo. On retrouve un groupe efficace, technique et parfois presque progressif dans le travail de composition, mais aussi un style plus nuancé lorsque le tempo se ralentit avec un côté groove. Un album dans la lignée de « The Archaic Abattoir » peut-être en plus carton. Il faut aussi noter les apparitions de Jeff Walker (Carcass), Henrik et Jacob (Hatesphere) ; ce dernier d'ailleurs apportant quelques parties de chant hurlé inédites.
Un bon album assez brutal même si mes préférences se dirigent plutôt vers les premiers albums, avec l'influence d'un Carcass nettement plus appuyée. Toutefois cela risque d'être redoutable en live. D'autant plus que Arien Van Weesenbeek (batteur de God Dethroned) est la nouvelle recrue live du groupe, en attendant de trouver un batteur permanent. Si vous avez adhéré à l'évolution musicale sur « The Archaic Abattoir » nul doute que vous serez comblés, les autres plus réceptifs à l'esprit de « Goremageddon » seront un peu déçus. Pour amateurs de grind death avec une pointe « mélodique ».

Le site : http://www.goremageddon.be + http://www.myspace.com/g0remagedd0n

Fabior destructor

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics