AUTUMN My new time
Metal Blade records

Nous touchons peut-être, à travers cet album, la frontière entre le pop rock et le metal . En effet, la batterie très adoucie et les boucles de samples de Satellites, premier titre du troisième album d'Autumn, donnent une tournure très pop à la musique du groupe néerlandais, sans doute trop vite rangé dans le rayon metal gothique . La chanteuse est par ailleurs d'une extrême justesse, mais force est de constater que sa voix manque quelque peu de relief, et l'absence de modulations vocales tend à finalement confiner le groupe dans un style assez éloigné du metal classique aux voix « heavenly » . En outre, Nienke de Jong semble posséder une tessiture plutôt proche de celles de Sandra Nasic, ex-chanteuse de Guano Apes, ou de sa compatriote Anouk .
En ce qui concerne plus particulièrement la musique, c'est en se penchant sur des morceaux tels que Blue Wine ou Angel of Desire, que les influences heavy des hollandais deviennent reconnaissables, notamment sur les riffs de guitares . Les solos de Blue Wine évoquent aussi un blues à la Gary Moore, tandis que d'autres chansons se terminent par de l'acoustique, ce qui n'est pas sans rappeler des compositions de Fleetwood Mac . Communication on Opium, chanson beaucoup plus douce, coule, elle, sans trop de personnalité, ce qui est hélas souvent le lot des mélodies parfaitement bien agencées . Dans Twisted and Turned, à l'esprit un peu plus indus, on peut nettement entendre quelques dissonances . Forget to Remember est de loin le morceau le plus eighties qui soit, avec une guitare flanger, aux accents de Pink Floyd, et aurait pu convenir à une bande originale de film . State of Mind dénote et se veut très proche d'un After Forever, d'un Nightwish ou d'un Within Temptation, revisités, par la diction de Nienke, qui a une certaine tendance à se masculiniser . Epilogue oscille quant à elle entre des teintes piano bar, piano chant et des reprises bien lourdes telles qu'on a pu les connaître avec les Guns n' Roses, mais le tout est toujours fortement coloré de blues .
Quoi qu'il en soit, Autumn réussit à la perfection l'alliance entre la pop, le rock et le metal, et profite d'un mastering extrêmement agréable qui rend la distinction entre chaque morceau perceptible dès la première écoute . Un album facile à écouter mais beaucoup trop lisse à la longue .

Le site : www.autumn-band.com + www.myspace.com/autumnband

Christelle

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics