AUXITT Your Sakura
Restrain records

AUXITT est un trio originaire de la région de Nuremberg (Allemagne) qui fut fondé en 2003 par des amis d'enfance désirant jouer du post-punk. A la fin 2004, ils enregistrent une démo qui leur permet d'attirer l'attention de fans et de quelques zines. Leur musique évolue et l'EP « Rebuilding The Architect », sorti en avril 2006, montre un apport d'éléments hardcore, notamment des cris, dans une musique qui reste, malgré tout, très mélodique. Cet EP saura non seulement convaincre de gros magazines musicaux, mais aussi, et surtout, « Restrain records » avec qui AUXITT signa un contrat début 2007.
Et maintenant nous pouvons écouter le premier album issu de cette collaboration « Your Sakura » (Sakura est le nom japonais des cerisiers du japon et de leurs fleurs, c'est un symbole de la beauté éphémère). Un album spontané et sincère où alternent des chansons allant d'un rock-alternatif à l'emopunk et l'hardcore en passant par des ballades plus mielleuses. Un album qui devrait plaire aux fans de FALL OUT BOY, THE USED ou JIMMY EAT WORLD.
L'album s'ouvre avec « These Metaphysics », une chanson assez simple et directe qui met, rapidement, de bonne humeur ; un refrain entraînant et une mélodie agréable en font un morceau assez bien formaté pour la radio. Une longue intro à la guitare ouvre « Love Built on Beauty, Soon as Beauty Dies » où le chanteur commence un peu à se lâcher. La mélodie, ici aussi, est assez bien ficelée et le morceau se laisse écouter avec plaisir. Des guitares un peu plus lourdes, le chanteur qui n'hésite pas à alterner les cris avec des passages en forme de ballade ; c'est « standalone Lyric Supremacy ». On enchaîne ensuite avec « The Thing with the Multipresent Location » ; un morceau direct et rapide agrémenté de quelques screams efficaces. Avec « two Common Errors and a Single Sore Spot », on a un morceau un peu plus mélancolique et triste au phrasé légèrement saccadé qui décevra peut être les amateurs les plus pointus mais qui devrait plaire à un plus grand nombre. Très rapide et rythmé, « Heart's Blood for Miles & More » a malgré tout un petit côté enfantin, comme si on avait « métallisé » une gentille comptine enfantine. « Last-Ditch Attempts are Azonic » est construite selon les mêmes recettes que le reste de l'album, mais je trouve que, dans ce cas, même si le plat n'est pas mauvais, il est un peu fade et insipide. « At Buyer's Request, Risk and Expense » est une ballade qui commence agréablement, mais qui nous laisse sur notre fin ; de plus on ne peut pas dire que le clavier et la boite à rythmes soient des plus réussis. Après deux morceaux un peu décevants, « Part II : Circulate in Liquid Footprint » retrouve une énergie digne d'un RAGE AGAINST THE MACHINE qui nous réveille enfin. C'est bon, efficace et criard. « Glorification » commence lentement, presque intimement, avant de gagner un peu d'intensité. On termine l'album avec « Your sakura », plage titulaire de l'album sur une note légèrement plus hardcore qui se termine sur un long instrumental.
Que retenir de « Your sakura » ? un cd sympa et agréable qui pêche sans doute par un manque d'imagination (si ce n'est dans la longueur des titres des morceaux qui le composent).

Le site : http://www.auxitt.de/ et http://www.myspace.com/auxitt

Franki

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics