BIOSYSTEM55 2000 just.to.destroy
Casket records

Voilà un groupe qui ne fait pas dans la dentelle. Il s'agit pourtant de metal extrême à tendance mélodique. Le chant est en effet assez variable tout au long du cd, les grunts ont tendance a tirer sur le Hardcore, ils sont parfois doublés à la voix claire, des passages mélodiques ponctuent le tout et l'utilisation d'effets est parfois employée pour varier les plaisirs. C'est donc une voix riche et variée que nous propose BIOSYSTEM55. Dommage que sur certains passage mélodique cette dernière soit légèrement bleu et gâche un peu le reste de ses qualités.
Côté musique, toujours dans une veine extrême et mélodique, les rythmiques assez Heavy sont exacerbées par une batterie fournie et lourde notamment sur les grosses caisses. Le groupe serait tout de même plus proche d'un SCAR SEMETERY que d'un IN FLAMES. Et ce résultat est plutôt dû à un choix de production plus bourrue que pour ces derniers. Le son est en effet assez agressif avec des guitares un poil "fouillies", mais dans le bon sens du terme. On perçoit le gras des grains des instruments donnant un petit côté plus roots à l'ensemble qui ne souffre d'aucun défaut apparent.
A la première écoute on regrettera tout de même un peu trop de similitude d'un morceau à l'autre, juste le temps de se faire à la galette. La mélodie tient une place assez light tout de même, cela contribue à une certaine uniformisation. Après quelques écoutes, cette impression s'atténue, c'est pour ça qu'il faudra plusieurs écoutes avant de vraiment bien apprécier ce disque, surtout pour ceux qui écoutent peu de musiques extrêmes.
En revanche côté pochette on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une réussite. Non pas que la réalisation soit mal faite, elle reste toutefois perfectible. Mais les choix graphiques ne sont réellement pas faits pour mettre le disque en valeur dans les bacs. On a l'impression d'avoir le dos de l'album et que le boitier est monté à l'envers. Bref, le contenant reste moins intéressant que le contenu et on préfère ça que l'inverse tout de même.

Le site :   http://www.biosystem55.com

V.

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics