CHRIS CAFFERY  Pins And Needles
Metal Heaven / Underclass  

Chris Caffery, qu'on ne présente plus, vient, avec ce troisième effort solo, inventer un nouveau style. Rien que ça. Le nom de cette nouvelle mouvance ? Le metal bordélique. « Pins And Needles » est un bordel sans nom, même pas joyeux. L'écoute de cet opus de plus d'une heure est un véritable parcours du combattant, une souffrance, tant le voyage paraît longuet, fastidieux, et sans entrain. « Pins And Needles » est un enchevêtrement de sons guitaristiques bien posés mais sans aucune cohérence, un ensemble de compositions toutes plus déstructurées les unes que les autres, avec d'incessants et tortueux changements de rythmes, sans saveur, sans âme, incroyablement banales. Il ne suffit pas d'être un guitariste doué pour être un compositeur de talent : n'est pas Satriani qui veut. Et il ne suffit pas d'être un guitariste doué pour être un chanteur attrayant : côté vocaux, Caffery se la joue « méchant », mais tombe parfois dans le registre des couinements insupportables. Alors oui, Chris Caffery se fond bien dans le paysage musical de ses combos habituels, SAVATAGE et TRANS-SIBERIAN ORCHESTRA, mais l'album solo qu'il livre ici est bien loin des oeuvres proposées par les combos en question en terme de qualité. Ici ou là, quelques passages, voire quelques morceaux, font illusion « (Sixty-Six », au refrain bien entraînant, « Sad », assez prenant, « Chained », aux couplets savoureux), mais l'ensemble demeure bien décevant, si ce n'est plus. A oublier.

Le site : http://www.chriscaffery.com

Stef

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics