DEMIA Insidious
Scarlet

Vous aimez le gros hard-rock américain du genre PANTERA, vous cherchez du son bien gras et lourd, des riffs de fous et des compos à vous faire décoller les tympans, alors cet album de DEMIA contient tous les ingrédients nécessaires à votre épanouissement culturel ! Cependant, parmis une multitude de rythmiques sauvages et énervées se cachent quelques envolées symphonico-classiques qui surprennent, et le mot est faible ! En effet, après six morceaux virulents et thrash à mort, on peut être surpris par ce titre très soft qui aurait put être l'œuvre d'APOCALYPTICA. Mais le calme est de courte durée, les rythmiques enragées et les blasts reprennent le dessus.
La musique de DEMIA est hyper captivante, ça bouge de partout, chacun s'éclate avec son instrument et ils sont vraiment bons aussi bien au niveau des compos que sur le plan technique. Ainsi, le chant rauque vient se caler énergiquement sur des plans puissants et décoiffants. Il n'y a pas de place pour la routine, il faut suivre la cadence un peu folle du groupe qui bouleverse le fameux couplet/refrain (un peu chiant parfois) en pulvérisant ainsi un nombre impressionnant de riffs et de notes en tout genre qui se bousculent dans de vives compos, c'est très plaisant.
L'album se termine sur une toute autre mesure : après plusieurs titres pleins de rage et d'amertume, le groupe nous fait trembler d'émotion avec un dernier morceau mélodique et mélancolique qui surprend quand même un peu par rapport au reste, mais le tout demeure vraiment excellent !
Que dire d'autre sinon que le son est bon, que la musique déboîte et que, malgré quelques réticences de ma part au début, DEMIA c'est géniaaaallll!

Julie !

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics