DROP-O-RAMA three at last
fifteen music/why note

Rock n' rooooooooooooool ! Et voici le nouvel album de nos amis parigots de Drop-O-Rama ; formé en 2001 par le batteur Antoine de Montremy et le guitariste Raphael Hautefort, ils se font tout de suite remarqué par le label français Brennus/Musea qui produira leur premier album « nothing changes ». Bien qu'imparfait et avec une production un peu faible, cet album contient déjà de solides compos et le label les fera découvrir en France et en Europe. Changement de label en 2004 chez Fifteen Music et un nouvel album « superlove » qui a défrayé les chroniques tant il est intéressant et pêchu ; la production est solide et les reprises de « flesh for fantasy » de Billy Idol et « stronger » de Britney Spears sont un vrai régal ! Ce troisième album marque encore une superbe progression du groupe : un son plus musclé et des compos franchement hard & heavy ! Si en plus je vous dis qu'il est produit par not' grand guitariste de blues rock Yann Armellino, on comprend mieux cette pêche ! Certes, il y a toujours quelques ballades bien senties, mais le ton général est résolument musclé et moderne ; il n'y a qu'a écouter « bewildered » et « head rolls » pour s'en convaincre. Bon maintenant, il faut quand même leur faire une petite critique, histoire d'apporter des idées d'amélioration et de perfectionnement pour la suite : la batterie est un peu en retrait ; un peu plus de punch serait bienvenu ; mais bon, c'est vraiment pour chipoter ; bref (c'est moi !), achetez les yeux fermé ce sceud, il vous prouve que les groupes français peuvent faire aussi bien que les anglo-saxons ! Affaire à suivre.

Le site : http://www.opiumweb.free.fr

FreBbbb !

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics