HORRORSCOPE Evoking Demons
sharkrecords

Horrorscope est un groupe polonais né sur les cendres de Dissonance. Oui, je sais tout comme moi cela ne vous dit pas grand-chose. « Evoking Demons » est leur quatrième album. Ces polonais officient dans un style que les moins de vingt ans ne peuvent pas connaître, à savoir le bon vieux thrash made in Bay Area (Testament, Exodus ou Overkill par exemple).
Le fan de thrash ne sera pas déçu, onze titres (dont une intro) pour quarante cinq minutes de pur thrash metal. Cependant, le son a quand même progressé depuis cette période et donne au disque un aspect moderne à l'ensemble. Si défaut, il y a dans l'album, ce serait un petit manque d'originalité compensé heureusement par un plaisir que le groupe prend à jouer et qu'il sait nous transmettre. D'un point de vue technique, vraiment pas grand-chose à dire, le batteur martèle, les guitaristes s'affrontent lors de solos slayeresques à souhait. En ce qui concerne la voix, Adam Brylka possède un timbre très proche de celui de Chuck Billy (Testament) avec un petit soupçon de celui du vocaliste de Gurd.
En ce qui concerne les compositions, pas grand-chose de négatif à dire, ça envoie bien, la machine à pogo est bien huilé, les cervicales sont mises à rude épreuve, comme le démontre le premier titre « Mephisto ». Il est évident que l'on est en terrain connu, mais on s'y sent franchement bien. Un disque qui fleure bon le revival thrash, un genre qui n'avait pas trouvé de dignes successeurs depuis les parrains de la Bay Area. Il est évident qu'on est bien loin de la mouvance actuelle mais il est évident que ces nouveaux groupes n'existeraient pas sans des groupes comme Slayer. Horrorscope leur rend hommage de belle manière, « Evoking Demons » peut vous faire ressortir votre perfecto ou votre veste à patches. On décèle mêmes quelques petites perles dans ce disque, comme « Branded », introduction guitare classique, puis riff efficace, quelques petits samples pour le côté moderne, un petit passage groovisant rappelant les helvétiques de Gurd, un bon moment. On notera en fin d'album une reprise de Mercyful Fate intitulée « Evil ».
Les polonais de Horrorscope donnent un petit coup de jeune au thrash d'antan avec « Evoking Demons ». Un groupe qui de par ses qualités techniques devrait à mon avis sortir de l'anonymat, pas de tournée française prévue pour l'instant. A noter que Horrorscope fera la première partie de Sepultura en Pologne. Une preuve supplémentaire pour un groupe à suivre de près.

Le site : http://www.horrorscope.net et http://www.myspace.com/horrorscopeband

ML

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics