JORDAN RUDESS the road home
magna carta

Eh eh, bien vu l'artiste ! L'un des plus grands claviéristes au monde, tendance prog metal et membre éminent de Dream Theater, a décidé de rendre hommage aux grands groupes de rock progressif qui ont marqué sa jeunesse dans les années 70! Et quel hommage ! Ce disque est une petite merveille ! Les groupes plébiscités par Jordan sont Yes, Genesis, King Crimson, Gentle Giant et ELP. De plus, les titres choisis ne sont pas les plus faciles du répertoire de ces groupes, ni les plus connus d'ailleurs, mais assurément les plus travaillés techniquement.
L'album commence par « dance on a volcano » de Genesis (album Trick of the tail 76) avec au chant Neal Morse (ex Spock's Beard), à la guitare Marco Sfogli (James Labrie group) et Rob Morgenstein aux drums (Dixie Dregs)[ celui ci assure toutes les partie de batterie sur l'album]. S'en suit « sound and chaser » de Yes (album Relayer 74) avec Nick D'Virgilio (Spock's Beard) et Kip Winger (Winger) aux chants et Ed Wynne (Ozric Tentacle) et Rick Garcia (Lafee) aux guitares, déboule « juste the same » du trop méconnu mais oh combien génial groupe américain Gentle Giant (album Free Hand 75) avec Kip Winger au chant et Ed Wynne et Ron « bumblefoot » Thal (ex Gun n' Roses) aux guitares. Le titre suivant « JR piano meddley » est un morceau très intimiste de Jordan, ou il enchaine au piano 4 titres super cool : « soon » du chanteur de Yes en solo Jon Anderson, suivi de « super's ready » de Genesis, « i talk to the wind » de King Crimson et « And you and i » de Yes ; le 5em titre « peace of the pie » est un instru original de Jordan avec un son énorme.
Pour clôturer ce superbe disque, Jordan s'attaque à un groupe d'anthologie de rock progressif des années 70, a savoir ELP [ Keit Emmerson (keyboards), Graig Lake (basse) et Karl Palmer (drums)]. Le titre repris « tarkus » (album Tarkus 71) est une monstruosité technique qui jusqu'à présent et à ma connaissance, jamais reprise. La voix y est assurée par Kip Winger et Steve Willson (Porcupine Tree) et les guitares par Rick Garcia et Bumblefoot ; reprendre ce titre écrit et interprété par l'un des plus grand claviériste au monde de ces 40 dernières années Keit Emmerson était un vrai challenge que Jordan a relevé avec talent ; c'est une pure merveille qui justifie à lui seul l'achat de ce CD.
A quand une tournée de Dream Theater dans laquelle le groupe reprendrait des titres d'ELP ou Gentle Giant ? J'en rêve !

Le site : http://www.jordanrudess.com

FreBbbb
www.ultrarock.net                                                               design essgraphics