Ecoute
MASS HYSTERIA
invité de l'émission
ULTRAROCK
du 29 avril
en cliquant ici

Interview de Mouss
ici


MASS HYSTERIA  Une somme de détails
At Home  

Pour commencer cette chronique, une petite bio rapide s'impose. Voilà un peu plus de 10 ans que Mass Hystéria sillonne les routes de France et d'ailleurs avec sa furia positive. Avec son métal racé de loops en tout genre et de beat techno, c'est sûrement le groupe de rock français qui a le plus fait trembler nos salles et leur dance floor.
Après un premier album très remarqué Le bien être et la paix sorti en 1996, MH s'impose réellement en 1999 avec Contraddiction , avec ces gros riffs, ces messages scandés et un sens de l'énergie positive inégalée. Cet album reste à ce jour l'un des meilleurs de la scène rock française. En 2001, le groupe remet le couvert avec De cercle en cercle , on y retrouve les ingrédients du précédent effort mais également des ambiances plus atmosphériques. En 2005 sort Mass Hystéria , l'album noir au propre comme au figuré qui propose un MH plus rock et plus introspectif, une production moins radicale et un mixage, cela n'engage que moi, un peu approximatif. Alors sans être complétement déçu par les deux derniers albums en date, parce que ceux ci comprennent de très bons titres, qui je l'espère seront toujours joués live, on reste sur notre faim depuis le monstrueux Contraddiction.
Aujourd'hui en 2007, les Mass reviennent avec Une somme de détails , et là dès les premières notes Des nouvelles du ciel , on comprend que le gros son est de retour. Mais à l'issue de ce titre d'ouverture, on ne peut s'empêcher de faire un parallèle avec les deux premiers opus du groupe et on prend peur, on espère que nous n'avons pas affaire à un Contraddiction 2 qui aurait des allures de réchauffé. Mais on est tout de suite rassuré par ce qui suit, c'est à dire une vraie tuerie. Mass Hysteria ne nous livre pas seulement une somme de détails mais une somme de titres accrocheurs et incandescents, une suite logique de Contraddiction en mieux avec de nouveaux ingrédients.
Le son est énorme, les riffs sont ultra puissants, les loops technoïdes et les sonorités eighties sont de retour, les refrains vous rentrent dans le crâne et ne vous lâchent plus. Et quand je vous parle de nouveaux éléments, c'est surtout un gros travail sur les voix qui a été réalisé, ce qui faisait peut être le plus défaut au groupe jusqu'à présent. Les doublages de voix sont nombreux et biens sentis, les churs sont présents et Mouss n'a jamais aussi bien chanté.
Quelques références aux grands du métal se fondent dans l'ensemble, Metallica sur le pont de Babylone , Slayer sur l'énervé Une joie kamikaze, Mon horizon et son riff bien rock n roll et un petit clin d'il à Marylin Manson sur l'intro de Je ressens . Les textes sont rageurs, sensibles et revendicatifs. Rapha le batteur est simplement halllucinant, ce mec vit et pense rythmique. La production assurée par Fred de Watcha est énormissime.
Après ces propos, vous devez sûrement vous dire que le groupe m'a payé pour écrire cette chronique, mais il n'en est rien. Une somme de détails est une vraie baffe dans la gueule, surtout parce qu'on ne s'y attendait pas. Mass Hystéria a dans ses mains l'album qui va leur permettre de botter le cul aux jeunes groupes aux dents longues sur les ondes et ailleurs et enfin je l'espère obtenir la reconnaissance qu'ils méritent. Il suffit d'écouter les tubes en puissance que sont, Babylone, Echec, Nous sommes bien , et Je ressens pour en être convaincu !
Maintenant, il ne vous reste plus qu'à vous procurez cette furieuse galette et allez voir le groupe sur scène, terrain ils sont toujours rester les maîtres. Vous pourrez apercevoir leur nouveau guitariste Nicol remplaçant d'Olivier, parti vers des sphères moins fortes en décibels et plus mélancoliques avec Aaron.

Le site : http://www.surlabreche.com/ + myspaceMH.com

Vic De Sable

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics