MORTAL SIN An absence of Death
Armageddon music

Et une reformation de plus ! Une ! Les australiens de MORTAL SIN font leur retour après 15 années de silence et multiples problèmes internes qui auront fragilisé une première partie de carrière relativement courte fin des années 80.
Qualifié d'espoir de la scène thrash internationale, MORTAL SIN eût toutefois le privilège de devenir l'unique combo australien à pouvoir se mesurer aux « BIG FIVE OF THRASH » : Metallica, Slayer, Anthrax, Megadeth et Testament durant les tournées australiennes. Et de pondre les inoubliables monuments thrash : « Mayhemic Destruction » (1987) et « Face of Despair » (1989). Mais que reste-t-il aujourd'hui de ce potentiel trop longtemps passé sous silence ? Que du bon !
Il y a 20 ans déjà que Mick Burke (guit) et Steve Hugues (batteur et futur membre de Sadistik Exekution ) officiaient à leurs débuts au sein d'une figure importante de la scène underground au nom de SLAUGHTER LORD (dont les enregistrements ont été réédités il y a quelques années et par ailleurs excellentes) dont le talent n'est plus à démontrer.
Le chanteur originel Mat Maurer est efficace dans son registre proche d'un Steve Souza (Exodus) au meilleur de sa forme. Le 1 er bassiste Andy Eftichiou est toujours de la partie jouant de manière convaincante de redoutables cavalcades à la basse. Les compositions sont variées et réellement inspirées. L'album démarre fort avec un 1 er titre que n'aurait pas renié Dave Mustaine de Megadeth ! Les influences générales qui se dégagent de cet opus sont à rapprocher sans plagiat de MEGADETH, FORBIDDEN et EXODUS.
Alors fans de thrash, ceci est un Must Have ! Une mi-temps de cassage de cou, ça vous tente ? Le come-back de MORTAL SIN est très convaincant que l'on pourrait résumer par cette formule implacable : « Out of the Darkness, Into the Black !

Le site : http://www.mortalsin.com.au/

Fabior destructor

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics