OCEAN OF SADNESS  Mirror Palace
Scarlet records

Enfin un groupe qui a su créer le lien qui se tisse entre tous les mouvements metal du moment . Une prise de risque bien récompensé pour Mirror Palace.
Ocean of Sadness apporte avec son 6ème opus, réellement abouti, connu et reconnu, toutes les influences qui émanent de ses 6 musiciens . Tantôt, heavy (Pride and Shame), tantot progressif en passant par des alternatives black et death, mais toujours très mélodiques, Mirror Palace offre un éventail assez exhaustif de la possibilité d'alliances particulières et étonnantes de genres rock-metal jusqu'à aujourd'hui rarement tentées . L'atmosphère s'allège grâce à des claviers à la fois discrets ou plus présents confortant le style dans un état progressiste . Légèreté sachant faire place à des riffs plus power metal aux breaks fascinants et inattendus . La voix d'une justesse implacable, est sans conteste, l'une des plus sophistiquée puisqu'elle n'est pas sans rappeler celle de Madjik (Assassine), et Drowing Pool (Bodies) lorsqu'elle est claire, mais sait saupoudrer de cordes vocales gutturales très black métal, quelques passages plus agressifs ponctuels mais efficaces. La batterie oscille entre la double pédale et des roulements douillets rendant chaque mélodie bien discernable en fonction de leur structure. Le mixage et le mastering ne reflètent pas assez la puissance que l'on peut trouver dans les live puisque la batterie est quelque peu étouffée mais reste le pilier essentiel des changements de style d'une même plage . S'il n'y avait qu'un titre à retenir de cet album ce serait I know You know, où le potentiel d'Ocean of Sadness est à son paroxysme .
Toute la force de Mirror Palace réside dans cette capacité d'alternance de breaks alourdis à grand renfort de guitares presque grind et une hyper mélodie quasi heavy metal des claviers en mineurs et d'une voix à la tessiture étonnante . Cet album fera sans doute l'unanimité, auprès d'un public plus large qui se reconnaîtra à différents niveaux. A réécouter encore et encore .

Le site : www.oceanofsadness.com

Christelle

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics