PRONG  Power of the damager
Thirtheen planet / Underclass

Je les croyais morts ou presque. Prong est pourtant bel et bien vivant, mais je dois vous avouer que je n'ai pas pris le temps de m'intéresser à eux depuis un certain « Rude awakening » datant de…1996. Il arrive parfois de décrocher de certains groupes malgré leur efficacité, et Prong fait partie de ceux la. En cherchant un peu sur le net, j'arrive à trouver quelques sons du dernier opus (Scorpio rising), et je m'inquiète alors un peu de ce que va pouvoir donner ce « Power of the damager ».
Mais très vite la peur s'estompe. Je retrouve ce que j'aimais chez Prong à savoir, ce thrash teinté de hardcore et légèrement groovy. Les quelques samples utilisés autrefois ont disparus et ce n'est pas plus mal. On a parfois l'impression de se retrouver avec du Ministry époque « Rio grande blood », comme sur l'excellent riff d'intro de « 3rd option ». Est-ce le fait d'avoir signé sur le label de Al Jourgensen ? N'imaginez pas que Prong cherche à prendre la place vacante (depuis peu) par Ministry. Ce sont bien deux groupes et styles différents. Pour les nostalgiques, je dirais que ce nouvel album est assez proche de « Cleansing ». Nombreux sont les titres efficaces qui ne demanderont qu'à être exécutés sur scène. Lors de leur futur passage sur Paris en janvier prochain, j'espère pouvoir retrouver sur la set list des bombes comme « 3rd option », « Pure ether » ou le sautillant « The banishement ». Malgré une petite baisse de régime sur la fin de l'album, on ne peut pas bouder le plaisir et retrouver la bande à Tommy Victor avec un album aussi puissant et convaincant est plaisant. Pour ce qui est des fans de la première heure, le mal ne sera pas réparé et ils pleureront toujours au désespoir. Tant pis pour eux.
Je fais mon mea culpa. Prong est encore là et prêt à botter les fesses des jeunes boutonneux. Je ne pensais pas avoir une aussi bonne surprise avec ce POTD. Le Prong 2007 est à peu de choses près aussi bon que celui du milieu des années 90. Ne laissez pas passer l'occasion et rejoignez la planète Prong !

Le site : www.prongmusic.com

Jerem13

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics