SCHIZO Cicatriz Black
Scarlet records

Voici quelques années, la reformation de Schizo avait fait l'effet d'une vraie bombe dans la scène underground de Catania. Le groupe auréolé d'un véritable et vénérable statut ‘cult' dans l'underground local reprenait la route après une longue hibernation. A dire vrai, au-delà d'un rayon d'une bonne vingtaine de kilomètres, la nouvelle n'a pas vraiment bouleversé les existences. J'ai un peu de mal à me souvenir de ce groupe et le art-work de leur premier album («Main Frame Collapse» sorti en 1989) ne m'évoque vraiment rien. Autant dire qu'on repartait à zéro avec la sortie sur Scarlet de ce «Cicatriz Black». Il est très vite évident que les racines thrash metal de Schizo sont ancrées dans les années 80/90. On est loin ici (et c'est très bien ainsi) des habituels clichés de la vague Scandinave. Schizo introduit quelques plans death metal dans son thrash mais rien qui puisse de près ou de loin rattaché le quatuor à la tendance ‘coreuse' actuelle. La musique oscille continuellement entre une approche mid-eighties (avec de nombreux passages rapides) et un son plus moderne, plus death metal. En résumé, Schizo ne nous a pas balancé l'album le plus innovateur de ce début de siècle (loin s'en faut) mais ce qu'ils font, ils le font très bien…avec beaucoup d'application et de plaisir (mention spéciale pour la reprise de «The Sicilian Clan»). Si vous mettez dix minutes pour enfiler vos jeans ‘moule burnes', si votre veste en jeans délavé est truffée de patch et badges à la gloire des vieux démons des eighties (Destruction, Testament, Overkill….) alors «Cicatriz Black» devrait vous satisfaire un long moment.

Le site : http://www.schizo1.com

Jordy

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics