SILENTREE  tree of silence 
Autoproduction

«Tree of slience», quel nom poétique pour un album de metal - Avons nous affaire à un énième groupe de metal depressivo gothique ? une nouvelle version transalpine de My dying bride ? c'est plutôt du coté de Seattle et de Nevermore qu'il faudra chercher pour trouver la réponse. Le groupe transalpin donne en effet dans une musique fortement influencée par celle des américains «The dreams pusher» - mais en peut-être plus thrash, voir progressive «As failling leave» et technique «Red Sand». Le niveau technique proposé ici est réellement impressionnant - Antonio Evangelista, le vocaliste, a un registre vocal très étendu. Que ce soit le bassiste, Armando, le batteur, Marco Cardone, ou le Guitariste, Tiziano Antognozzi, ce sont tous des techniciens hors pair et ils vous en donneront ici pour votre argent. Les fans de Slayer vont tout simplement halluciner en écoutant la reprise très personnelle, mais si géniale  de «Seasons in the abyss» : pas de grosses distos au programme mais juste une version accoustique avec du violon - qui au debut peut paraître déroutante mais qui est finalement superbe. C'est vraiment le premier groupe à reprendre du slayer de la sorte et je trouve l'initiative très intéressante  ça change des 30000 versions quasi identiques de «Reign in blood» ou de «Mandatory suicide» ! Au final un bon CD qui mérite de l'attention lors de la première écoute, c'est pas le style de musique qu'on assimile facilement. Le morceau fleuve «As falling leaves» qui dure plus de 10 minutes, en est la preuve parfaite.

Site internet : http://silentree.it

Sniper

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics