SIRENIA  Nine destinies and a downfall
Nuclear
Blast

Ce qui retient tout de suite l'attention chez Sirenia, c'est la voix. Jolie, agréable, fine et un poil "trop" appliquée, elle sonne plutôt pop et très jeune, avec pourtant des accents de maturité très marqués et inattendus. Difficile de dire qu'elle manque vraiment de puissance, pourtant. Le mariage de ces sonorités cristallines avec l'appui des grosses grattes, de la rythmique bien solide et des claviers riches et omniprésents est plutôt réussi.
A première écoute, et encore plus dès qu'on se familiarise un peu avec l'album, il est évident que les refrains sont super convaincants, et, pour peu que vous l'ayez écouté le matin, vous siffloterez du Sirenia toute la journée !
Intro, ambiance, tempo, mélodie, arrangements, breaks…etc, le tout est toujours habilement amené, avec même quelques surprises telles que de bonnes interventions heavy ou des passages de voix gutturales. Pourquoi donc se demande-t-on alors à chaque instant quand ça va se casser la gueule ? Surtout qu'on s'aperçoit en écoutant le disque jusqu'au bout qu'il tient vraiment la route et que non, il n'y a pas de dérapage !
Alors on pourra conseiller ce disque aux fans de groupes tels que Within Temptation, Leave's eyes ou encore Evanescence, mais il y a une vraie dose de "fragilité" et de douce mélancolie dans le néo métal gothico-médiéval de Sirenia que l'on ne retrouve pas chez ses concurrents.
C'est peut être ça qui fait la particularité de ces norvégiens : un côté "borderline" envoûtant, à la limite du "too much" et de la retenue.
Indéniablement cet album est beau, et même la pochette est plutôt originale et réussie, 2 adjectifs qu'il devient difficile d'associer aux visuels des groupes en ce moment tant il semblerait qu'il y ait pénurie de bon goût dans le domaine !  

Le site : http://www.sirenia. no

Lullaby

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics