SPELLBLAST Horns Of Silence
Frontiers Records

Spellblast est un groupe italien fondé en 1999. En janvier 2004, ils sortent un cd démo « Ray Of Time » et commencent à travailler sur leur premier album « Horns Of Silence » en 2006. Une perle d'heroic-metal-fantaisy ; un mélange de power métal, de speed mélodique, de heavy metal et de folk métal qui ne laisse pas indifférent.

Dès l'ouverture, avec « In the Name of Odin », on entre dans les contrées nordiques (pas dans la neige) et c'est l'explosion, ça attaque direct et on est emporté. C'est une vraie petite marche métallique agrémentée d'instruments folkloriques à la FINNTROLL. On va ensuite se perdre dans une mélodie imparable « Lors in the Forest » qui est un tube en puissance sur lequel on peut entendre Dammagoras d'ELVENKING. C'est le genre de chanson que l'on a envie de chantonner en se promenant et qui nous hante toute la journée. « Losing reality » continue sur le même rythme, sans nous laisser le temps de souffler. On enchaîne ensuite avec un morceau plus symphonique « Glory to the Gem », et ce morceau en est un, de joyaux avec ses changements de rythmes, d'images et d'ambiances et un refrain qui reste en tête (qui peut faire penser à RHAPSODY). Retour plus médiéval ; c'est d'un pas lourd et cadencé que l'on reprend « Goblin's Song » et , qu'une fois encore, on accompagne Spellblast, tellement cette chanson est bien ficelée ; un vrai régal, que dis-je un moment de bonheur. On attaque ensuite un speed mélodique qui délaisse, pour un moment, le côté folk « The legend Of the ice Wolf ». Avec « Sign Of the Unicorn », on revient dans un heavy qui mélange les rythmes et tente de nous surprendre et nous fait un peu penser à ELVENKING. Le direct « resurrection » fait penser à BLIND GUARDIAN, avec un rythme lourd et le chanteur qui n'hésite pas à aller dans le grave d'outre-tombe tout en gardant une unité avec le reste de l'album. Une petite intro symphonique, et c'est « Knights Of Darkness » qui referme cet album avec une envie de le réécouter de suite.

Bon, pour être honnête, quand j'ai vu la pochette (un nain en cote de mailles avec une hache) et les titres des chansons tirés de l'univers de l'héroic fantaisy, je n'ai pas pris Spellblast très au sérieux, pensant écouter un petit cd agréable pour l'amateur d' A. D. & D. que je suis. Mais là, j'avoue m'être pris une baffe, tant cet album décoiffe ! C'est 47 minutes de très bonne musique où toutes les chansons ont un petit quelque chose de différent tout en restant dans une ambiance cohérente. Donc, pour faire court, cet album est à écouter et je suis sûr que vous le réécouterez plusieurs fois tant il est plaisant, entraînant et bien produit ; Bravo !

Le site : http://www.spellblast.com/site.php + http://www.myspace.com/spellblast

Franki

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics