Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

36 CRAZYFISTS The Tide And Its Takers
Ferret records / La baleine

Formé à Anchorage en Alaska en 1994, le groupe mélange le hardcore et le néo-métal. 36 Crazyfists n'est pas un énième groupe tentant de surfer sur la vague du néo-métal comme on aurait pu le croire. Il faut y regarder de plus près : la formation possède dès le départ son propre style dont l'originalité est incarnée par la voix expressive de Brock Lindow, à la fois mélancolique et puissante, alternant les râles haineux et les passages mélodieux. Le son est énergique, les riffs simples et efficaces. Leur première démo, Boss Buckle, sortie en 1995 révélait déjà une étonnante maturité et les 3 premiers albums suivants, très bien accueilllis par les fans, témoignent d'une progression constante.

Avec l'album Rest Inside The Flames sorti en 2006, les Canadiens s'éloignaient déjà de l'émocore des débuts qu'ils maniaient pourtant avec dextérité et que l'on aurait pu regretter, pour s'orienter vers un style plus hardcore. Leur 4 e album The Tide And Its Takers , signé chez Ferret Music, marque encore un pas en avant. Bien que plus proche du métalcore ambiant, le groupe évite le piège des clichés du genre, à savoir refrains énervés alternant avec couplets mélodieux, et conserve son style unique grâce à la voix si particulière du chanteur, incontestablement un des points forts du groupe.

Produit par le guitariste Steve Holt et mixé par Andy Sneap (Machine Head, Testament, As I Lay Dying), The Tide And Its Takers est un album de qualité à découvrir et qui laisse présager de bons augures. De quoi passer un agréable moment.

Le site : http://www.36crazyfists.com/ + http://www.myspace.com/36crazyfists

Maelstörm