Accueil

Chroniques
 

ABSURDITY Urban Strife
Autoproduction

Originaire de Strasbourg, donc de notre beau pays, le groupe ABSURDITY nous propose de nous divertir les écouteuses avec leur nouvelle autoproduction, « Urban Strife ». Il faut déjà reconnaître que pour arriver, de nos jours, à avoir le courage de sortir son album avec ses propres deniers, fait force de conviction et de volonté et donne quelques indices sur l'envie d'en découdre de nos six amis. Le band est composé d'Olivier au vocaux, d'Erik et Cédric aux guitares, de David à la basse, Pack à la batterie et pour terminer, zNo aux samplers.

Tout d'abord influencé par le Death Métal et le Trash, c'est naturellement, et à force de rencontres musicales, que la musique d'ABSURDITY c'est de plus en plus orientée vers des sonorités plus Death-Métal-core, avec ajout de samplers, donnant ce côté urbain et déshumanisé à « Urban Strife ». La pochette nous dépeint les ruines d'une ville poste nucléaire où se dresse un escalier d'où l'on aperçoit la silhouette d'un individu encapuchonnée. Escalier, bien entendu, brisé, ne lui permettant pas d'atteindre le paradis, comme le chantait le vieux dirigeable. Mais en ce qui concerne la musique, allait-elle nous donner des trépidations apocalyptiques sous fond de guerre urbaine ou bien nous laisser un goût amer de déjà ouï. Bon, ok je ne vais pas dire que le style est très original, cela ressemble un peu à du Fear Factory, mais en plus Death. Imaginez un mélange de Death Métal avec la pesanteur du Doom, ajoutez des samplers et autres bruitages électroniques pour l'ambiance, des relents de Trash dans l'écriture des parties de guitares et avec toujours cette volonté de nous broyer en mille morceaux. L'écoute d' « Urban Strife » est très oppressante et ne nous laisse vraiment pas de répit. C'est du lourd, du massif et du costaud qui nous est présenté. Il y a d'excellents titres comme le puissant « Powered », le revanchard « Star for a day (Bitch for a lifetime) » ou l'énorme « Soul' spirit » et son final électronique angoissant.

En bonus, vous aurez droit à la reprise de « Star for a day », dans une version Urban jungle Mix, présentée par l'abominable Mikkos Aglaglas, de l'académie des étoiles. Un bon moment de rigolade en perspective en les imaginant sur la scène de la chaîne de la télévision Française numéro 1, au côté d'autres élèves en plein Head banging. Pour moi, ABSURDITY reste un très bon groupe et mériterait d'avoir le soutient d'un véritable label pour leur permettre ainsi d'aller au bout de leur démarche créative. Cela donnerait la possibilité à « Urban Strife » d'avoir une diffusion, à une échelle beaucoup plus large et donc de pouvoir toucher un public plus important, car il le mérite réellement.


Le site : http://www.absurdity-music.com/ + http://www.myspace.com/absurditymusic

Dave.