BURST
" Lazarus bird "

BURST Lazarus Bird
Relapse Records

Troisième album pour les Suédois de BURST qui après « Prey on Life » et « Origo » nous proposent de savourer, à pleine dent, « Lazarus Bird », oiseau rare et délicat, au plumage multicolore, parfois doux et parfois sauvage.

Pour ceux qui ne connaîtraient pas le groupe, la formation nordique est constitué de cinq excellents musiciens, talentueux et techniques. Vous avez l'ex NASUM, Jesper LIVERÖD (Basse), Linus JÄGERSKOG (Vocal), Patrik HULTIN (batterie), Jonas RYDBERG et Robert REINHOLDZ (guitares). Ils sont tous, bien entendu, de redoutables performeurs, tout en gardant l'énergie et la créativité d'une jeune formation, même si celle-ci date des années 93. La musique proposée par BURST est un étrange breuvage constitué d'une grosse rasade de MASTODON, d'un verre de PORCUPINE TREE, trois cuillères à soupe de DILINGER ESCAPE PLAN et un bouchon de YAKUZA. Le tout, à boire d'une traite sous peine de passer pour une femmelette, voir, un mou de l'oreille. (Femmelette : Terme sexiste servant à illustrer la soi-disant toute puissance masculine par rapport à la fragilité féminine).

Pour faire simple, c'est un CD qui risque de déboussoler les aficionados du triptyque couplet, refrain, solo. Les compositions de BURST suivent l'humeur du moment et vous entraînent dans des vallées montagneuses aussi belle que dangereuse. Un périlleux et très beau voyage sonore pour celui qui se donnera la peine d'aller plus loin dans son écoute. Même si cet album n'est pas exempt de quelques fortes ressemblances avec les groupes cités plus haut (risque de quiz musical entre potes), l'ensemble reste de la bonne zique qui enchantera aussi bien les technicos que les métallos. Après restera la problématique de l'absorption des multiples plans qui se succèdent, à la vitesse d'un interrogatoire musclé par des hommes de la B.A.C (B.A.C : qui désigne des forces de l'ordres chargés de contrôler les individus sortant de la norme ou, pour les connaisseurs, Boite A Claques).

Les parties vocales sont en grande partie agressives et hurlées, même si quelques harmonies vocales arrivent à se frayer un chemin dans ce déchaînement de cris, growls, guitares agressives et mélodiques, batterie trépidante et psychotique, basse groovy et furieusement pointue, mélodiquement comme techniquement.

Même si quelques longueurs et chtis clichés se feront sentir durant l'écoute de « Lazarus Bird », celui-ci n'en reste et n'en restera pas moins qu'un excellent album, que vous pourrez écoutez à de multiples moments et de multiples fois, tant il y a de choses à découvrir et à savourer dedans. L'accent a été mis sur le travail de composition au détriment de la folie juvénile, mais pourtant, de la folie il y en a dans ce disque. C'est certainement une avancée majeure dans l'évolution musicale de BURST. Il grandi et se construit de belle manière et nous réservera pour le prochain opus, une petite perle de dessous les fagots. Je ne vous dit que ça !

Pour conclure : Un bel oiseau à savourer sans retenu.

Les sites : http://www.burst.nu/ + http://www.myspace.com/burstrelapse

Dave.

 

 






Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 

Design : www.essgraphics.fr