Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

CARNAL LUST Dawn of the Hatred
Thundering Records

Entièrement d'accord avec vous, «Dawn of the Hatred» n'est pas franchement original. Très peu d'innovation (en fait aucune) ici. Carnal Lust ne cherche à aucun moment à nous faire découvrir un autre monde. Les onze titres proposés tout au long de «Dawn of the Hatred» oscillent entre le connu et l'archi connu. Le groupe Parisien nous délivre un brutal death étonnement mélodique et c'est dans l'équilibre entre ces deux extrêmes que Carnal Lust excelle. Il y a bien longtemps qu'un groupe de brutal death ne m'avait autant épaté par sa capacité à intégrer une trame mélodique aussi raffinée. L'alchimie fonctionne et qui plus est fonctionne sur l'ensemble des plages proposées. Rien à jeter, pas un titre plus faiblard ou moins abouti, «Dawn of the Hatred» est incroyablement efficace. Les parties de guitare assurent une grosse partie de l'aspect mélodique de l'album et l'écoute d'un titre aussi mélancolique que «Psychosis» me fait penser à une sorte d'Hypocrisy (époque «The Fourth Dimension») s'essayant au brutal death. Le premier album de Carnal Lust (sorti à l'époque sur Diamond Rec.) m'avait laissé un bon souvenir sans vraiment me procurer autre chose qu'une sensation agréable mais passagère, ce «Dawn of the Hatred» est lui beaucoup plus abouti et incroyablement réussi. Quand un album est efficace à ce point, on ne se soucie plus vraiment de son côté original ou innovant.

Le site http://www.carnallust.net + http://www.myspace.com/carnallustband

Jordy