Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

CIRCULAR LOGIK One
Artistservice / Musicbuymail

Pour tout vous avouer, CIRCULAR LOGIK, comme son fondateur et homme orchestre, Phil Vincent (Chant, guitare solo, rythmique et acoustique ainsi que les claviers), m'était totalement inconnu jusqu'à ce jour. Après quelques recherches, via le réseau mondial, j'appris que notre homme, d'origine américaine (Cranston dans l'état de Road Island), faisait de la musique depuis 1997 et avait déjà à son actif 9 CD (Gloups !). CIRCULAR LOGIK étant, bien entendu, son dernier groupe et « One » la première réalisation de ce nouveau projet de ce « Rémy BRICKA » made in USA. Maintenant il ne me restait plus qu'à savoir ce qu'allait me réserver cette galette de 13 titres pour 57 minutes de musique. Le premier titre à ouvrir la parade, « Welcome Home », évolue dans un registre rock/métal progressif avec de belles harmonies vocales et avec pour intro, un solo calibré Guitar Héro Berklee musical school . Puis c'est au tour de « Killing me Inside » de nous étonner par son esprit hard rock classique mais avec toujours des churs et arrangements vocaux me faisant penser aux réalisations solo de Sieur « Jerry Cantrell », guitariste du feu ALICE IN CHAINS. Les titres s'enchaînent les uns après les autres et ne baissent pas en qualité, mais au contraire, prennent de plus en plus de directions différentes, tout en restant très complémentaires et personnels. Ceci nous laisse entrevoir les influences qui ont baigné l'écriture de « One ». Dans le désordre vous aurez du NIGHT RANGERS, du KINGX, du JOURNEY, une cuillère de NEIL YOUNG « It's All Over », une louche de DOKKEN, un soupçon de KANSAS et j'en passe, tellement la liste pourrait être longue. Le tout formant un album de Hard Rock mélodique de grande classe. La très grande force de CIRCULAR LOGIK étant de ne pas lasser l'auditeur par un style Hard Rock précis, mais de regrouper une qualité d'écriture et d'interprétation diverse que n'auraient pas renié ces grands noms du métal des années 70 à 90, tout en restant très Phil Vincent dans le fond. Des musiciens pro, des solos qui déchirent, des churs magistraux ainsi que la voix de Phil, touchante par son émotion et par sa qualité. En fait, je dirais que « One » est un CD vraiment réussi et impressionne par l'homogénéité de son contenu Hard Rock, malgré les divers sous genres qui le composent. Attention, âmes sensibles, l'abus de ce CD pourrait pousser certaine personne à vouloir ressortir la panoplie d'époque du parfait petit Hard Rocker (Fuseau moulant rayé, perfecto customisé, coupe permanentée) comme sa collection de 33 tours et autres cassettes audio d'époque avec, dans le cur, ce petit pincement douloureux et l'il baigné de vagues nostalgiques. Le Hard Rock n'est pas mort, comme nous le démontre Monsieur Phil Vincent avec son groupe CIRCULAR LOGIK et son très bon « One » qui je l'espère, nous donnera un « two » aussi bon et varié dans son exécution que dans la sensibilité de ses compositions.

Le site : http://www.philvincent.com/ + http://www.myspace.com/philvincentrox

Dave.