Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

GRAVE ROBBER Be afraid
Rretroactive records

Voilà le genre de disque que l'on peut classer dans le « bordel » métal. Le genre d'album dont on ne sait pas quoi penser. Faut-il en rire ? Doit-on le brûler ? Jusqu'où peut aller la contrefaçon ? Autant de questions qui seront développées ici. Autant vous le dire de suite, il y aura deux camps très distincts, j'ai bien choisi le mien, celui des pas contents !

Pour la petite histoire, Grave Robber est un groupe américain. Voilà, je ne vais pas m'éterniser plus longtemps sur la vie du groupe, ce denier n'en valant pas la peine. Suis-je méchant ou aigri ? Non, juste réaliste. À ma gauche le clan des adorateurs de dérision, et à ma droite le clan des stupéfaits par tant de pompage. Pour le novice dans le monde du métal, je vois quand même un avantage dans ce disque, celui de faire découvrir une multitude de groupe en 40 minutes chrono. Le style principal est un punk poussif entendu un milliard de fois. Déjà que le style est difficile à se renouveler lui-même, alors si on commence à re-pomper tout et n'importe quoi, où allons-nous ? Des riffs ultra simplistes, des « Whoah whoah » en pagailles, des refrains sans saveur. Voilà tout ce que vous trouverez sur « Be afraid ». D'ailleurs, je suis « afraid » de cet album. En plus du côté pompeux et ennuyeux de ce punk volé, vous pouvez rajouter quelques emprunts facile à la scène hardcore. Volbeat a lui aussi été méchamment copié. De toute façon, la liste des groupes outrageusement pompés ici est bien trop longue. Rajoutez à tout ce joyeux bordel une pochette immonde et un look à la croisée de Gwar et Slipknot et vous obtenez le parfait album à ne pas acheter à moins d'être un adorateur de « fake ». Ici, tout n'est que tromperie et tricherie. Si vous êtes conscient de ça et que vous n'êtes pas difficile, dans ce cas vous pourrez rentrer dans leur jeu avec quelques rares moments à faire tapoter du pied un cul de jatte.

Si tu ne connais rien au métal et surtout au punk, dans ce cas on pourrait appeler ça «  la bible pour les débutants ». Pour toi par contre qui a un soupçon de bon goût, et qui recherche autre chose qu'une extrême fourberie, je te conseille de garder tes 15 euros et de les mettre dans ton prochain budget de festival à l'autre bout de l'Europe. Grave Robber ou le mix entre : bof, heuuuuuu, arghhhhh !!!

Le site : www.myspace.com/graverobberpunk

Jerem13