Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

IHSAHN Angl
Candlelight records

Difficile (voire même impossible) de chroniquer cet album sans tenir compte de la personnalité de son auteur. Ihsahn est pour tout fan de black métal Norvégien, une sorte d'icône dont la renommée est comparable (mais pour d'autres raisons) à Euronymus ou Varg Vikernes. Personnage central de la scène black métal, Ihshan, comme le soulignait l'auteur Norvégien Didrik Soderlind, a exercé une énorme influence sur une bonne partie des productions black de la dernière décennie (il peut également être considéré comme le géniteur du son' death/black qui caractérise bon nombre de sorties actuelles). Se démarquant assez rapidement des clichés habituels, Ihsahn a souvent cherché à donner une dimension sulfureuse à sa musique tout en s'éloignant de l'imagerie tape à l'il du genre.

J'ai un profond respect pour la démarche mais cela ne m'empêche pas de ne pas aimer du tout cet album. Si on excepte les premiers enregistrements d'Emperor, je n'ai jamais vraiment adhéré aux différents projets d'Ihshan. « Peccatum » était trop déstructuré ou trop avant-gardiste à mon goût et « Thou Shalt Suffer » trop hermétique. Le premier album d'Ihsahn (le groupe) ne m'avait pas du tout convaincu et celui-ci ne changera malheureusement pas la donne. Si on fait exception du premier titre «Misanthrope» qui semble s'être échappé de «IX Equilibrium», «Angl» délivre un étrange et pas toujours convainquant mix de progressive métal à la fois extrême, schizophrénique et planant. Difficile de juger ce genre de sortie, les uns vont y voir un album d'ultra violence cérébrale, les autres un truc incompréhensible voire même un poil prétentieux. Il n'y a pas d'alternative mais si vous considérez «Wrath Of The Tyrant» ou «In The Nightside Eclipse» comme des manifestes du mouvement black métal (et les deux seuls vrais albums de black enregistrés par Emperor), vous ne pourrez que vous détourner de l'orientation musicale adoptée par Ihsahn.

«Angl» est un album de progressive métal dédicacé à un public très ouvert d'esprit (ce qui, il faut bien le reconnaître, n'est pas toujours d'actualité dans la scène black). En finalité, j'en reviens à mon impression de départ, je respecte le concept pour son authenticité et son ouverture d'esprit mais je suis incapable d'en saisir ni le sens ni la portée. Traduction : j'aime pas du tout.


Le site http://www.ihsahn.com + http://www.myspace.com/ihsahnmusic

Jordy