METALLICA
" Death magnetic "

METALLICA Death Magnetic

Un retour aux sources, c'est ainsi que Metallica présentait son nouvel album. Alors qu'en est-il vraiment ? Est-ce, comme c'est souvent le cas, un langage de promotion sans réel fondement, ou est-ce la vérité ?
Dès la première écoute de cet album, force est de constater que le groupe dit vrai. Finies les frasques sans fins dépourvues de solos de St Anger, fini le rock moderne pourtant pas si mal de Load et Reload. Metallica revient à ses premiers amours : le Thrash.
Alors on se demande auquel de leurs anciens albums le groupe retourne. Pour certains, il s'agit de « Master of puppets », pour d'autres de « And justice for all ». Mais ne serait-il pas plus pertinent de résonner au présent plutôt qu'au passé ? Car si le fan de base a du mal à ne pas y retourner, il y en aura toujours pour découvrir ou redécouvrir un groupe qui avance.

« Death magnetic » reste donc un album d'aujourd'hui quoi qu'il arrive, il ne peut être résumé au passé du groupe. Les compositions sont servies avec efficacité, les riffs répétitifs et tranchants sont bien là ! La voix de James par contre a profité de son expérience, il chante bien mieux aujourd'hui qu'il ne l'a jamais fait. Mieux, il module et se permet d'avoir plusieurs voix qu'il peut actionner suivant les ambiances.
Kirk est de retour aussi sur cet album ! On retrouve sa touche personnelle qui manquait cruellement dans St Anger, pourtant le bougre n'a rien perdu de son jeu. Le choix de Rick Rubin pour produire cet album a été salué par la presse et les fans. Il faut dire que le bougre à quelques trophées comme ACDC ou les Red Hot Chili Peppers à son actif. Le résultat reste améliorable. Il semblerait qu'au mastering (phase durant laquelle l'ingé son met une touche finale à l'enregistrement en faisant en sorte qu'il sonne bien sur n'importe quel appareil), que Rick ait eut la main lourd sur les graves. Résultat, on sature un chouilla sur certains passages particulièrement actifs. Fondamentalement, ça n'a rien de rédhibitoire, mais on est en droit de s'interroger lorsqu'on voit l'expérience d'un tel producteurů

Fort de ce constat, faut-il se jeter sur cette galette ? Un grand oui. Nonobstant le fait que le groupe renoue avec son passé, les compositions balancent plutôt pas mal et n'est-ce pas là tout ce qu'on demande à un groupe comme Metallica ?

Le site : http://metallica.com + http://www.myspace.com/metallica

V.






Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 

Design : www.essgraphics.fr