Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

OCTAVION Corp

Aujourd'hui, nous prenons la route vers Nancy. Nancy, sa place Stanislas, son équipe de basket championne de France et sa valeureuse équipe de foot qui ne jouera pas la Ligue des Champions (j'arrête ici avant de me mettre à dos bon nombre de personnes). On sait tous que ça bouge dans l'Est niveau métal et que pas mal de bons groupes sont du coin. Octavion est donc le groupe du jour. Cette jeune formation n'existe que depuis 2006, mais a déjà su faire pas mal parler d'elle dans sa région. L'épreuve du premier album est arrivée, et force est de constater que c'est plutôt une belle surprise.

J'avais déjà vu le groupe en live une fois et malheureusement, ce soir là, rien de positif ne m'était resté, du à un son plus que pourri (n'importe quoi… c'est plutôt du à la présence de Pierre et des autres oui). Il était temps de remettre les pendules à l'heure avec « Corp ». Le premier effort des nancéens est un de ces cds qu'on ne sait pas trop où ranger, et parfois il est bon de tomber là-dessus. Alors si on devait résumer, enfin essayer, la musique d'Octavion, je dirais qu'on est en présence d'un métal « new generation ». Celui-ci est pourvu d'un gros côté électro, de riffs empruntés au trash et chatouillant parfois le death, notamment du à la voix de Tom. On pourrait parfois comparer tout ça à du Pain. L'électro est présente en force, ce qui n'est pas sans me déplaire. Même si quelques sons sont surprenants sur la première écoute, on s'y fait vite et l'on comprend bien vite que ça fait partie de leur monde. Les ¾ du disque sont une belle réussite, même si sur la fin on note une petite baisse de régime et un léger sentiment de lassitude. Soutenu par une production tout à fait correcte, Octavion réussit de beaux coups comme « Believes », « Sin » ou encore le surprenant « Evil disco », et son début d'électro « old school » qui aurait fait malheur sur un jeu vidéo de Cpc 6128. Malgré toutes ces bonnes choses, quelques petits détails sont à perfectionner. Mais ceci est tout à fait normal. Trouvez-moi un groupe qui a fait l'album parfait dès son premier ? Heu…Machine Head et…c'est tout je crois. Donc comme précédemment écrit, quelques faiblesses sur la fin de cd et un petit sentiment de réédite se font sentir. A l'avenir, même si le son est plus que correct, on imagine bien le groupe avec un bon gros son qui décape et un son électro peut être parfois davantage au goût du jour. Chipotage énorme j'avoue, mais ceci n'est qu'avis personnel et le groupe perdrait sûrement un peu de son identité à trop vouloir changer.

Une bien bonne galette donc, qui arrive à point nommé. « Corp » est un album varié qui demandera plusieurs écoutes à certains pour être compris à sa juste valeur. Le groupe a su se créer un son bien à lui ainsi que des compos originales qui font plaisir au milieu de tous ces groupes qui se copient entre eux. Un groupe à savourer maintenant et à suivre de près par la suite.

Le site : www.octavion.com + http://www.myspace.com/octaviononline

Jerem13