PRESIDENT EVIL  Hell in a box
Afm-records

La première chose qui m'est venu a l'esprit avec le nom du groupe, c'est qu'il allait faire un gimick avec « Resident evil », le célèbre jeu vidéo de chez Capcom. Mais pour avoir vu le groupe sur scène en première partie de Ministry, il y a de ça quelques temps déjà, mon idée s'est avérée débile. Ce soir là, j'avais découvert un groupe qui en avait sous le capot et qui était à son aise sur scène. Je restais sur une très bonne note mais ne m'étais pas penché sur leur travail en studio. Je répare l'erreur avec leur nouveau bébé prénommé « Hell in a box » : tout un programme.

Une musique directe et sans fioriture. Voilà comment on pourrait résumer ce que peut donner Président evil. J'avoue avoir eu quelques réticences au départ tant la différence entre la prestation enragée sur scène et leur album est énorme. Je trouvais l'ensemble de ce « Hell in a box » fade et peu dynamique, mais il n'en est rien en fait. Le métal n'roll du groupe fera mouche à celui qui veut taper du pied ou juste se faire plaisir avec un disque divertissant. C'est plutôt fun, c'est dynamique, c'est taillé pour la scène et c'est peut être là le défaut du groupe. Pour quelqu'un qui ne connait pas leur énergie en concert le problème ne se poserait pas, car comme précédemment expliqué, la scène et President evil ne font qu'un. Le passage sur disque est douloureux, on ne retrouve pas la même force d'accroche alors que le produit proposé est de qualité. Les seuls petits bémols seraient peut être du côté de la voix, saoulante sur la fin. Rajoutez aussi une certaine répétition sur la longueur, amplifiée par une production manquant de claquant. Le jour où le groupe trouvera la bonne formule et retranscrira son talent scénique sur scène, ça risque de faire très mal. En attendant, on reste un peu poil déçu.

Est ce que le groupe réussira à donner autant sur disque que sur scène un jour ? Fera t'il parti de ses groupes qui sont voués à une meilleure carrière scénique que sur album ? Le potentiel est là, et bien là. Jetez une oreille sur l'album et amenez vos fesses le 22 février sur Paris pour les voir en compagnie de Volbeat et vous comprendrez le dilemme. En attendant je bouge mon petit popotin sur « One brain army », Rock n'roll !!!

Le site : www.presidentevil.de + www.myspace.com/presidentevil

Jerem13

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics