Accueil

Chroniques
 

SIDEBLAST Flight of a moth
Cyclone-empire

Le phénomène myspace a parfois du bon. Le hasard nous fait découvrir ici et là de bonnes formations, ce qui fut le cas pour moi avec Sideblast. La baffe fut totale avec les deux titres de leur page qui passaient en boucle sur mon pc. A ce moment, je savais qu'il y avait un potentiel énorme chez eux. L'attente fut longue pour découvrir la première galette de nos niçois. Après moult mois d'attente, ma patience est largement récompensée par ce « Flight of a moth » de grande classe.

Mes amis, à genoux devant ce skeud de la mort. Cette baffe nucléaire sent bon le mélange death, black et quelques touches thrash. Rajoutez quelques samples et nappes organiques bien distillés se fondant à l'ensemble, et vous obtenez une tuerie maîtrisée de bout en bout. Du coté de la production, c'est du bon taf. Le son est massif et le mix est bien équilibré. Toutes ces bonnes choses ne suffisent pourtant pas à faire un bon disque à tous les coups. Sideblast a réussi à nous pondre dix titres bien ficelés et diversifiés. Le mot lassitude n'existe pas ici. Pourtant avec ce genre de style, la plupart des disques nous gavent arrivés à mi parcours. L'efficacité, l'originalité et la technique sont les points forts du groupe. La voix est puissante, les riffs incisifs, tout ça sous la dynamique d'un batteur style lapin duracell, qui blaste avec acharnement pour notre plus grand bonheur. Rien ne sert de sortir un titre de cette masse de brutalité, puisque tout y est bon. Mécréants, vous allez vous faire botter les fesses pendant presque 45 minutes et vous allez en redemander. Vos seuls moments de répit seront ces quelques extraits de doublages de film ou séries. Ca pourrait faire penser à Gronibard dans l'esprit, mais sans le coté quéquette et compagnie, et c'est tant mieux. C'est même tordant parfois, mais je vous en laisse la surprise.

Et comme tout bon album qui se respecte, il faut la surprise. Cette dernière se traduit par une reprise apocalyptique du Arise de Sepultura. Même si le son n'est pas du même acabit que l'album, cette dernière achève les hostilités avec panache.

Encore un put**** de bon groupe bleu blanc rouge mes aïeux. On a vraiment de quoi faire maintenant. Un album indispensable pour les amateurs de gros son. Longue vie à Sideblast.

Le site : www.myspace.com/sideblast

Jerem13