Accueil

Chroniques

 

 

 

 

 

 

 

 





Design : essgraphics

 

SORGSVART Vikingtid og Anarki
einheit-produktionen

Sorgsvart est un projet solo de black métal démarré en 1999, au départ purement instrumental, avec Sorg aux commandes. Après un premier album sorti en 2006, « Fortapt fra Verden i Vakkert Selvmord », voici le 2 e opus, «  Vikingtid og Anarki » (« époque viking et anarchie ») regroupant des morceaux conçus entre 2002 et 2007.

Le Norvégien s'affiche clairement anarchiste, comme en témoigne la photo de l'album où il se met en scène brandissant un drapeau révolutionnaire, les slogans contre le système (le capitalisme, la religion, les USA, etc…) dans le livret de l'album, et enfin le « A » rouge de « Anarchiste » façon pentagramme inachevé sur le CD.

La première écoute prête à rire, telle une symphonie croquignolesque, mais ce serait passer à côté d'un talent prometteur.

Sorg utilise un nombre impressionnant d'instruments et d'effets : synthé, guitare, basse, batterie, voix, chœurs, chants d'oiseaux et d'animaux, et toute une série d'instruments traditionnels norvégiens, des flûtes, harpes… Il fait tout, véritable homme-orchestre à lui tout seul ! Rien que cela force déjà l'admiration. Évidemment le gars est loin d'exceller dans la pratique de tous ces instruments, mais qui pourrait s'en vanter ?

Ce foisonnement de sons donne à certains moments une impression de fourre-tout un peu brouillon, mais il apporte aussi fraîcheur et surprise à chaque morceau. Car cet album est un véritable méli-mélo de sons, de mélodies et de styles. Les passages rapides et criards typiquement black laissent place au chant clair, aux ballades à la guitare sèche, aux mélodies presque enfantines au synthé, aux échappées médiévales voire épiques. Le rythme change sans cesse dans des morceaux allant de 2 à 15 minutes.

Mais au fil des écoutes, on oublie les imperfections évidentes et on se laisse entraîner vers un monde imaginaire. Sorg possède la capacité de nous transporter dans d'autres temps et d'autres lieux. On s'imagine facilement gambader dans les forêts norvégiennes, peuplées d'animaux, de trolls et autres êtres légendaires, et traversées par des hordes de vikings joyeux. Loin des clichés blackmétalleux de froideur, de solitude et de dépression, Sorg apparaît comme un grand gamin, révolté par la société actuelle et le système en place, qui s'éclate avec ses joujous et se recrée son propre univers.

« Vikingtid ok Anarki » est un album frais et dépaysant, à écouter de temps en temps pour passer un bon moment.

Le site : http://www.sorgsvart.net + http://www.myspace.com/sorgsvart

Maelström