STYLE TRIP Gargoyles in Nightmare
Rupture Music

C'est du côté de Miramas (Bouches du Rhône) qu'officient STYLE TRIP, dans un style (Trip) Heavy Métal des plus classique. Mais qu'est ce donc le Heavy Métal des plus classique me direz-vous. Bonne question, mais y a-t-il une réponse. En fait, tout dépend de l'époque ou vous avez considéré la musique que vous écoutiez et écoutez peut-être toujours, comme du Heavy métal. Ne tournons pas autour du pot et situons directement les références qui me sont venues aux oreilles à l'écoute de Gargoyles in Nightmare . La première référence est sans aucun doute IRON MAIDEN et la seconde, tout aussi évidente, HELLOWEEN (période Wall of Jéricho et les Keeper I & II). Ben oui, c'est du beau monde quand même. Alors, il y a quoi à se mettre sous l'oreille dans cet album des STYLE TRIP. Tout d'abord, nos amis n'étant pas superstitieux et avars, vous aurez plaisir à pouvoir écouter 13 titres de bon Heavy technique et carré. Oui, il faut bien l'avouer, le niveau de nos cinq Gargoyles, à savoir, Pierre Maestraggi (Guitare), Frédéric Hauss (Batterie), Damien Perrot (voix & Basse), Julien Sabdres (Claviers) et Frédéric Desmaries (lead Guitare), est excellent et fait plaisir à entendre. Damien, au chant évolue dans un registre lyrique, très proche de Dickinson et de Mickael Kyske et ici point de growl ou cris de bêtes en ruts, ça chante et juste. Les guitares sont incisives et les solos de grande classe. Quand à la rythmique, elle tourne mi-tempo et tiens bien la cadence, sauf durant les trop rares passages plus ambiants et pour l'incontournable balade (I Believe). Julien (Claviers), très bon lui aussi, arrive tout juste à trouver une petite place pour pouvoir s'exprimer et je dois dire que j'ai apprécié son jeu, même si il reste quand même le plus en retrait (le mot est faible). Il est quand même dommage, à mon avis, que le son, en général, soit si compact et manque parfois de relief. Mais dans l'ensemble, poussez un peu le volume et vous allez voir, les bibelots de la mamie du dessus vont bien le sentir. Va y avoir de la casse. Les morceaux sonnent bien, même si l'ensemble n'est pas d'une grande originalité et reste dans la grande tradition Heavy. Mais voilà, il faut parfois émettre une critique sur un CD, même si cela n'engage que moi. En toute honnêteté, Lors de ma toute première écoute, je dois dire que j'étais partagé entre la nostalgie positive et négative que me procura Gargoyles in Nightmare. Ben oui, je parle de nostalgie et non pas de vision plus futuriste. Pour le positif, je retiendrait tout, que ce soit pour les zicos et pour les titres, alors que pour le côté négatif je dirais que STYLE TRIP évolue dans un registre qui risque de les faire passer pour de gentils garçons, bien loin de la musique dont se délectent les jeunes chevelus de nos jours. C'est bien triste que STYLE TRIP arrive avec une musique d'une génération antérieure, ils auraient déchiré à l'époque. Ils maîtrisent parfaitement leur sujet mais j'ai le sentiment qu'ils sont resté trop étroitement liés à un genre trop figé dans ses codes musicaux. J'aurai aimé un peu plus de mélange et de personnalité dans la musique et ce n'est pas un problème lié à la technique, non juste un problème de personnalisation des compos en général. Même pour ce qui est du chant, certaines variantes auraient donnés plus de diversité au tout. Pour les aficionados du Heavy, il n'est même pas la peine de vous dire que vous allez vous régaler. Pour les autres, ben c'est comme vous voulez. Allez quand même jeter une oreille. Je sais que dans le cur d'un Death Métalleux, sommeille un fan de Heavy Métal ;-)

Le site : http://www.styletrip.com/ + http://www.myspace.com/styletrip13

Dave.

www.ultrarock.net                                                               design essgraphics