Accueil

Chroniques
 

SUICIDE SILENCE The Cleansing
Century Media

Bon première bonne nouvelle, Suicide Silence ne fait pas du métalcore ; ce n'est pas que j'étais en overdose mais je frôlais la grosse indigestion. Ces Californiens oeuvrent dans le deathcore, un style qui commence à devenir le courant « tendance » ces derniers temps.

Le groupe, pour tout vous dire, a tous les éléments en main pour satisfaire le plus grand nombre.
Commençons par le commencement, une maison de disques dont la renommée n'est plus à faire, une pochette réalisée par Dave Mc Kean (Fear Factory, Machine Head) et une production signée en partie par Tue Madsen (pas besoin d'approfondir). J'avoue que d'un point de vue conditions de travail, on a un peu de mal à faire mieux. Et la musique dans tout ça, et bien, c'est juste technique, violent, brutal, des mosh parts qui vous écrasent comme un troupeau de pachydermes lancés à pleine vitesse (« The Disease »). Pour faire simple, ça dépote, ca déboîte, ça décoiffe. Pour rajouter à tout ça, le groupe est jeune et vu le niveau entendu sur le disque, on imagine la marge de progression qu'ils peuvent avoir dans le futur. Le chanteur alterne un chant guttural à des cris de porcins hystériques (un peu usants sur la durée), les guitaristes passent en revue tous les riffs propres au style et puis le batteur martèle et martyrise ses fûts pendant près de 45 minutes. Cependant, malgré ses nombreux bons points positifs, Suicide Silence manque d'originalité et la lassitude commence à poindre son nez au bout d'une petite demie heure. C'est vraiment le seul côté négatif que l'on peut avoir à l'encontre de Suicide Silence, pour le reste vraiment pas de quoi cracher dans la soupe, la brutalité est bien présente, les cervicales vont encore en prendre un sacré coup.

Pour conclure, « The Cleansing » vous fera passer un agréable moment, un défouloir vraiment efficace. On mettra le côté lassant de l'objet sur la jeunesse du groupe, en espérant que ce premier album ne soit pas qu'un simple coup d'épée dans l'eau.

Le site : http://www.myspace.com/suicidesilence

ML