Accueil

Chroniques
 

TEMPLE OF SORROW Intergalaxial Brutes

Temple Of Sorrow est un groupe Tchèque qui existe depuis déjà plus de 10 ans, mais dont je n'avais jamais entendu parler. Ce Intergalaxial Brutes est la 5 ème galette du groupe et nous propose un death techno assez sympathique. On rentre très vite dans le vif du sujet avec un premier morceau très technoïde, quelque part entre Rob Zombie et Mortician. Le groupe n'a pas de batteur et recourt donc à une boîte à rythme qui, tantôt se fait passer pour une batterie, tantôt nous délivre des beat bien techno. Le chant death n'est pas forcement varié, mais ne lasse pas pour autant. Le deuxième morceau continue dans la même lignée que le premier : grosses guitares et sonorités plus électroniques cohabitent, jusqu'à laisser la place à un petit interlude électro qui fait son apparition pour que les guitares enchaînent à nouveau derrière. L'album est constant dans ce mélange assez efficace. Le 4 ème morceau fait tout de même office d'exception car les guitares sont totalement absentes. On en vient à se demander pourquoi Temple Of Sorrow s'est choisi ce nom, leur musique n'étant pas du tout dépressive. Bien au contraire, certains morceaux sont limite dansant, avec leurs rythmes techno-disco. Reste qu'avec un chant pareil, on ne risque pas d'entendre ce groupe en boîte.

Intergalaxial Brutes est un album plutôt original, encore que pas assez fou pour être novateur, mais sa simplicité d'écoute en fait un disque tout indiquer pour passer une bonne soirée à boire des mousses entre amis ou encore pour se défouler à des jeux video.

Le site : http://www.myspace.com/templeofsorrow

Nico