Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




ARNION
" Fall like rain "

A R N I O N   F a l l  l i k e  r a i  n
Retroactive Records

Première album pour la formation Brésilienne de Trash Métal, ARNION, qui avec ce « Fall like rain » compte bien nous rappeler que ce magnifique pays n'est pas l'apanage du cultisime groupe SEPULTURA, mais peut compter sur bien d'autres formations locales.
Voguant sur l'actuel revival Trash, servant surtout à ressortir des oubliettes les anciennes gloires passées en mal de productions musicales, c'est avec plein d'insouciance et en toute confiance que je me suis plongé dans l'écoute de cette première salve métallique, made in Brasilia.
Après une longue, voire une très longue écoute de « Fall like rain » (65 minutes), je devais bien admettre que le résultat, loin d'être mauvais, m'avait laissé comme un arrière goût de prémâché et surtout, une musique ne cherchant pas à renouveler un genre musical archi codifié, mais à suivre sillons après sillons, les traces laissées par ses aînés.
Il n'est pas besoin ici de se torturer le cerveau pour comprendre que l'originalité n'est pas le credo d'ARNION. Seule la volonté de faire une musique allant droit à l'essentiel et de ne pas sortir des sentiers battus semble guider nos amis brésiliens.
ARNION, quatuor de White Trash véhiculant une philosophie chrétienne contre les forces du mal, est constitué de musiciens d'un bon niveau technique. Un chanteur, Pedro Neto, utilisant une technique vocale basée sur un phrasé scandé, binaire et pas très original. Rinaldo Macedo et sa guitare n'étant pas plus inspiré, nous distillant des plans et des riffs manquant vraiment d'allant et de variations dans leurs constructions. Même si parfois, quelques passages mélodiques arrivent à nous sortir de notre léthargie, lors de trop brefs instants.
Beaucoup plus intéressant et encourageant, c'est autour du duo rythmique qu'il faut tendre l'oreille. Tout d'abord le très bon Leonardo Araujo à la basse et son collègue Rogério Paulo à la batterie, bénéficiant de l'excellente production de Geovani Maia, arrivent à tirer leurs épingles du jeu par une technique irréprochable et un rendu sonore de qualité.
En fait, ARNION aurait gagné en intérêt en adjoignant un peu plus de furie et de hargne à sa musique afin de la tirer vers le haut. Nous avons ici un Trash trop mollasson et prévisible, lorgnant vers le power mi-tempo, pour pouvoir décoller et nous permettre de toucher la lumière divine.
En ce qui me concerne, même si je reconnais des qualités musicales à « Fall like rain », l'ensemble reste trop sclérosé et poussif pour pouvoir ébouriffer ma crinière clairsemée, rompue à des assauts bien plus virils et sombres. De plus, si le Trash Métal est le cheminement musical que souhaite poursuivre ARNION, il lui faudra obligatoirement un second guitariste pour y parvenir. C'est ce qui fait la spécificité du Trash. Un duo de gratte cordes complémentaire, rapide et agressif. En ce qui concerne le chant de Pedro, je lui conseille de se lâcher un peu plus et même de réécouter avant sa prochaine séance d'enregistrement, l'intensité vocale du « Surprise you're dead » de FNM. Dans un registre scandé, il n'y a pas mieux.

Le site : www.myspace.com/arnionthrash

Dave.

Meet ULTRAROCK at  :






E-mail: ultrarockcontact@free.fr      
           

Design : www.essgraphics.fr