Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



BIBLE OF THE DEVIL
" Freedom Metal "

BIBLE OF THE DEVIL Freedom Metal
Cruz Del Sur Music

«  That's just Rock'n'Roll baby, and we're here to stay - We told you we were born in jail, metal is freedom and you all paid our bail »… Les bikers sont de retour et la « liberté du Métal » les titille ! ! Des gueules de fans du Jack Daniels et un look à vous faire s'écarter de leur chemin, oui, mais beaucoup de choses encore… Bible of the Devil est un groupe regorgeant de surprises, dont beaucoup de bonnes. Formés à Chicago il y a dix ans, ils nous livrent aujourd'hui leur 5 e album intitulé « Freedom Metal », bien dans la lignée des précédents.

Bible of the Devil est souvent décrit comme Stoner mais résulte en fait de la combinaison de diverses influences. A la première écoute, c'est le côté Rock'n'Roll et puissant, un peu garage, qui saute aux oreilles, mais au fil des titres on découvre des influences Heavy bien classiques et même bien d'autres choses plus surprenantes sur certains titres. Donc, un groupe aux multiples racines. Leur son est par contre bien Nineties et pousse sans doute à les cataloguer plus facilement Stoner. Celui-ci est en grande partie dû au vocaliste Mark Hoffmann, assez agressif - sans doute trop au goût d'auditeurs préférant le métal moins moderne - d'ailleurs au risque d'être parfois approximatif (« Nigth oath », Heat feeler », « Greek fire »… souvent donc), mais possédant tout de même un certain bagage classique (c.f. les intonations ozzyennes de « The turning stone »). Autre élément, le couple de guitaristes qu'il forme avec Nate Perry, hautement réminiscents des fameuses guitares harmonisées de la NWOBH, voire de Thin Lizzy, formation d'ailleurs très prisée par le groupe apparemment. Il s'agit là d'un élément assez caractéristique de ce disque (« Hijack the night », « 500 more », ou encore « Heat feeler » qui finit carrément par des mélodies Maideniennes), chose qui permet de le démarquer d'un genre auquel il collerait trop sans cela. A côté de ces éléments se manifestent diverses influences qui viennent varier les plaisirs, comme ce côté aux relents Punk que le chant vient donner à certains titres, ou une surprise comme le moins lourd « Heat feeler », presque 70s, pouvant évoquer des groupes comme Uriah Heep, voire encore le morceau « Ol' girl », purement Thin Lizzien. Mais le meilleur restera probablement les morceaux les plus classiquement Heavy, en particulier le mélodique « The turning stone », ou le plus lourd « Womanize », se terminant par un solo renvoyant immanquablement aux eighties…

Un groupe se démarquant donc de ses influences en les diversifiant, mais dont l'élément Métal purement classique est somme toute bien satisfaisant pour l'auditeur. Et afin d'encore plus personnaliser le résultat, Bible of the Devil est l'un des rares groupes actuels à nous livrer des textes d'une extrême qualité, collant sur ces morceaux violents des visions apocalyptiques de notre monde, et n'hésitant pas, à l'instar d'un Maiden, à aller puiser des thèmes historiques comme le « Greek fire » parfaitement collé sur une puissante rythmique ternaire guerrière. Oui, finalement, pourquoi tenter de masquer ses influences lorsqu'elles sont si bonnes ? C'est finalement leur présence justement que préfèreront certains, j'en suis sûr.

Le site : http://www.bibleofthedevil.com/ + http://www.myspace.com/bibleofthedevil

the_outcast






Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 

Design : www.essgraphics.fr