Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



Cyril Lepizzera Group
" Smile has the Death "

CYRIL LEPIZZERA GROUP “ARIANROD” Smile has the death
Symbol Muzik

On reproche souvent aux shredders de persister à épater la galerie par leurs prouesses dactyles, mais certains ont mille fois raison de s'en contenter, et on tient ici un bel exemple en la personne de Cyril Lepizzera. Eminent six-cordiste français, Cyril a eu l'idée séduisante de laisser de côté ses descentes de manche le temps d'un projet éloigné de son travail habituel, tentative tout à fait louable, mais dont le résultat est ce « Smile has the death » qui ne convaincra que peu de monde.

L'album constitue une incursion de Cyril dans un univers gothique et sombre, sensiblement éloigné du shredding. Et l'accent est fortement mis sur les ambiances avant toute considération guitaristique. Mais malgré les efforts du compositeur, son śuvre entière est gâchée par des erreurs surprenantes de sa part. En fait, les pires éléments de cet opus sont même les premiers qui sauteront aux oreilles de l'auditeur. A peine quelques secondes se seront écoulées que la voix viendra nous choquer : quel est donc ce son inaudible que Cyril a choisi pour son chant ? Est-ce une tentative de coller aux goûts de certaines musiques gothiques aimant perdre les lignes vocales dans la masse sonore afin de renforcer une atmosphère oppressante ? Plus probablement une erreur de jugement en matière de production qui rend ce chant tout bonnement inécoutable. Puis ne tarde pas à surgir la voix féminine, certes mieux présentée mais incapable d'interpréter la majeure partie des titres (« The castle of the white shadow », « The eternal promise », « The call of the banshee », nombre de titres sont chantés absolument à côté de la plaque). Ce mixage incompréhensible du chant masculin et le manque total de justesse de sa contrepartie féminine généralement plus agaçante qu'autre chose - malgré son utilité - persistent malheureusement tout le long de l'album et décourageront bon nombre de personnes d'en faire la découverte… D'autant plus que, pour être honnête, le reste de la production également évoque plus une démo qu'un album achevé ! Celui-ci aurait pourtant eu des choses à proposer. Nous avons des compositions qui se seraient montrées capables dans d'autres conditions de créer de très réussies atmosphères gothiques, et évidement parsemées de lignes de guitares intéressantes, qui de plus tiennent bien ici leur promesse de ne jamais devenir envahissantes. Avant tout solo virtuose, on remarquera donc des riffs réussis, comme celui de « The eternal promise », des rythmiques mélodiques (le morceau titre) ou plus lourdes (« My last will », « The call of the banshee »), et les parties plus Rock de la deuxième partie de « No escape from hell ». La première partie du morceau du même titre, quant à elle, nous présente un Cyril virtuose comme on le connaissait, évoquant ici furieusement un Malmsteen. Je passerais par contre sous silence la version de la Sarabande de Haendel qui clôt l'album mais n'apporte strictement rien.

Cet album était donc plein de potentiel, pas de doute là-dessus, mais il a été gâché par ces erreurs incompréhensibles de la part d'un musicien qui est tout sauf novice. Bel effort, donc, à saluer, mais au résultat inécoutable, malheureusement, pour toutes ces raisons. Il est indispensable, si Cyril désire donner suite à ce projet, de rectifier le tir sur ces deux points, à savoir un enregistrement sensé du chant et une chanteuse capable d'interpréter ses lignes. Sans cela, en toute honnêteté, le projet gagnerait à être enterré et Cyril à retourner à ses premières amours guitaristiques.

Le site : http://www.cyrillepizzera.com/ + http://www.myspace.com/cyrillepizzera

the_outcast






Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 

Design : www.essgraphics.fr