Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)




DARK FUNERAL
" Angelus Exura Pro Eternus "

D A R K  F U N E R A L   A n g e l u s   E x u r o   P r o   E t e r n u s
Regain Records

Que cet album soit déjà chroniqué un peu partout sur le web et pas encore dispo (jusqu'à présent) sur Ultrarock m'est totalement imputable. Je n'ai jamais été un grand adepte du format MP3 et je ne voulais tout simplement pas me satisfaire de la version compressée. J'ai donc comme tout le monde attendu la sortie officielle de «Angelus Exuro Pro Eternus» avant d'enfin découvrir le produit fini (et par la même occasion d'en pondre une chronique). Que l'on aime ou non Dark Funeral, un nouvel album du groupe fait partie des ‘événements' incontournables de l'année pour tout qui s'intéresse un rien à la scène black.
Premier constat, Lord Ahriman n'est toujours pas très prolifique, quatre longues années pour neuf titres et trois gros quarts d'heure. Quand on sait que le groupe n'est pas non plus le plus actif au niveau tournée, on se demande un peu à quoi ils peuvent bien passer leurs longues soirées d'hiver.
Deuxième constat, le groupe n'a musicalement pas vraiment évolué, Ahriman favorise toujours les structures rapides combinées avec les hurlements d'un Magus Caligula en bonne santé (en tout cas nettement moins essoufflé que lors des dernières prestations dans nos contrées). Même le visuel reste identique, à croire qu'ils sont restés figés quatre longues années sur leur banquise à attendre le prochain dégel. Et pourtant troisième constat, un album de Dark Funeral est une sortie qu'un fan de black metal (peu importe qu'il préfère la froideur des sorties Norvégiennes ou les nouvelles sonorités plus orientales du sud de l'Europe) se doit de posséder. Dark Funeral est une référence et ce nouvel «Angelus Exuro Pro Eternus» (malgré son titre pompeux) est un excellent album de black Suédois …sans aucune surprise certes mais d'une efficacité redoutable. Un mot sur le nouveau batteur qui s'il ne peut égaler le jeu plus fouillé de Modin parvient quand même à se débrouiller et à assurer l'essentiel. Comme d'habitude, on retrouve aussi un titre plus lent, plus mélancolique et j'ai envie d'écrire presque ennuyant, le faiblard «In my dreams» qui me conforte dans l'idée que Dark Funeral a toutes les raisons de continuer à faire ce qu'il fait de mieux c'est-à-dire un black metal rapide, pas sophistiqué pour un euro mais ultra efficace. Certains doivent évoluer, d'autres peuvent simplement se contenter de décliner leur musique avec une approche somme toute linéaire. Si Dark Funeral était un temps soit peu plus prolifique, il pourrait devenir redondant mais avec une sortie tous les quatre ans on est loin du seuil de saturation. Plus qu'à attendre 2013 pour un nouvel épisode je l'espère identique à celui-ci.

Le site : http://www.darkfuneral.se + http://www.myspace.com/darkfuneral

Jordy

Meet ULTRAROCK at  :






E-mail: ultrarockcontact@free.fr      
           

Design : www.essgraphics.fr