Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



EX DEO
" Romulus "

E X   D E O  Romulus
Nuclear Blast

Sous le nom de Ex Deo se cache le tout nouveau groupe et projet du chanteur et leader des canadiens de Kataklysm, Maurizio Iacono. Notre homme a créé ce projet pour donner jour à une idée qu'il avait en tête depuis déjà quelques années, à savoir faire revivre l'histoire et la mythologie de la Rome antique, en hommage à ses racines italiennes.
On se souviendra qu'il avait déjà avec Kataklysm abordé cette période historique en 2001, avec l'album « Epic, the poetry of war ». Mais pour complètement donner corps et âme à ses idées, il a choisi de réaliser ce disque sous un nouveau nom de groupe, car Ex Deo et son Death Metal teinté de Heavy Metal Epic est très loin des horizons de Kataklysm. Là le son est monstrueux avec une grosse production, du line up original de Kataklysm il y a Maurizio Iacono, Stéphane Barbe prend la place de deuxième guitariste au lieu de la basse qui elle est tenue par François Mongrain de Martyr seul musicien ne venant pas Katalysm. Sur Ex Deo, Iacono se permet de faire évoluer cette idée faite au départ sur l'album « Epic » et le pari est réussi.
Cette œuvre est assez complète même si l'écoute du Cd ne se fait pas en une seule fois pour bien digérer cet opus qui est bien, très passionnant et nous fait bien rentrer dans cette époque de la Rome Antique, d'ailleurs certaine orchestrations et passages musicaux et bruitages nous font rappeler les péplums qu'on a tous vu en film tel que gladiator ou spartacus, nous rappelle aussi Virgin Steele qui eux s'étaient attaqués aussi aux mythes de la Rome antique avec « The house of Atreus ».
Le souci du détail est tel que le titre éponyme « Romulus » a était gratifié d'un clip ( http://www.youtube.com/watch?v=l38JxFUCh0I ) qui, vu les moyens, n'a rien à envier au film 300, Iacono se permet même le luxe de quelques guests bien sympathiques tels que Nergal (BEHEMOTH) qui vient pousser la gueulante sur le titre « Storm the gates of Alesia » ; Karl Sanders (NILE) lui nous balance un solo dévastateur sur «The final war (the battle of actium) » et Obsidian C (KEEP OF KALESSIN) lui fait preuve d'un solo plus mélodique et majestueux sur « Cruor Nostri Abbas. ».
Mais de toute cette écoute, le titre qui m'a le plus impressionné c'est bien sûr, « The final war (the battle of actium) » qui retrace une bataille qui eut lieu en 31 avant Jésus Christ. Les ambiances épique et guerrière teintées d'accélération Death Metal nous plongent encore plus dans le côté bestial et violent de cette bataille, et le solo de Sanders grandit cette atmosphère de rage intense. En fait, un des morceaux les plus intenses de l'album est aussi Legio XIII qui son cotés Heavy Metal avec quelques lignes de claviers, qui apportent une grande profondeur à ce morceau.

Sans trop m'attarder sur le sujet, avec ce « Romulus », Iacono et Ex Deo réussissent un coup de maître, remportant haut la main ce pari qu'était de mêler Death Metal et Heavy Metal épique. Et même si le thème abordé n'a rien de bien neuf, l'écoute de ce très bel album nous fait passer un excellent moment.

Le site : http://www.myspace.com/exdeo

Emmanuel

 

 

 

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr