Annonce : Ultrarock recherche des chroniqueurs et chroniqueuses, motivés, objectifs, passionnés, contact ici ;) ou msn: ess_ultrarock@hotmail.com (chat only)
 
                                                                                                                                                                
 



LOVEHATEHERO
" America underwater "

LOVEHATEHERO America underwater
Ferret Records

Savez-vous ce qu'est le « post-hardcore » ? Derrière cet intitulé barbare qui peut faire croire à une musique de gros méchants se cache en fait nombre de groupes surfant sur la vague actuelle du punk-rock aux senteurs de cette chère Californie. LoveHateHero, formation créée en 2004, est donc potentiellement un des groupes phares des médias de demain, avec comme argument majeur la sortie de leur 3 ème album, intitulé « America underwater », pour peu que ce dernier sorte du lot déjà très (trop ?) important.

Le 1 er titre de l'album, « Saints and sinners » confirme le style revendiqué par les quatre américains. Il nous propose ainsi quelques minutes de rock énergique et élancé ornementé d'un timbre de voix clair plutôt esthétique sans pour autant être transcendante. La crainte de voir se profiler un énième album de genre plat et inintéressant grandit petit à petit. Les 4 premiers titres, dont l'éponyme à l'album, sont agréables à l'écoute mais ne marqueront certainement pas les esprits car trop « classiques » et simplets. Cependant, l'arrivée du titre « Echoes » rassure et plait par le fond et surtout la forme. De même, plus globalement, la seconde moitié de l'album paraît plus élaborée et recherchée, variant les rythmes et les thèmes, avec des compositions telles que « Wait to see you », ballade sympa ou encore « Pants off dance off ».

Derrière un style devenu trop conventionnel, on sent tout de même une volonté de mélanger avec subtilité les différentes inspirations toutes droit sorties de cette mouvance. Ainsi, on aura successivement l'impression de ressentir à travers cette musique une pointe de Lostprophets, de Madina Lake, de Panic ! At The Disco ou encore Fall Out Boy. Mélangez le tout avec un soupçon de double-pédale et de distorsions agressives : le tour est joué.

Vous l'aurez compris, la performance est respectable, dans la norme. Un peu trop dans la norme d'ailleurs, et c'est surtout cela que l'on pourrait leur reprocher. « America underwater » est un album agréable, mais cela s'arrête là. Rien ne permet vraiment de distinguer LoveHateHero du reste des nombreuses formations jouant dans la même cour.

Le site : www.myspace.com/lovehatehero

Xavier

 

Meet us at  :





Adresse :
ULTRAROCK
13 avenue Charles De Gaulle
escalier D
78320 Le Pecq - France

E-mail: ultrarockcontact@free.fr                 




Design : www.essgraphics.fr